Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Thionville : des écoliers se confrontent au handicap

lundi 4 juin 2018 à 18:54 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Jusqu'au 8 juin, 400 élèves des classes de CM2 de Thionville sont sensibilisés à la question du handicap, à travers des ateliers dans lesquels ils prennent la place de personnes sourdes, aveugles, ou en fauteuil roulant.

Lily et Sacha, élèves de CM2 à Thionville, se testent au tennis de table en fauteuil
Lily et Sacha, élèves de CM2 à Thionville, se testent au tennis de table en fauteuil © Radio France - Clément Lhuillier

Thionville, France

Les balles de ping-pong volent dans tous les sens. Pas facile pour les enfants comme Hugo, Sacha ou Lily de faire durer les échanges, quand on est assis dans un fauteuil roulant. Le tennis de table adapté, c'est l'un des ateliers proposé aux écoliers de CM2 de Thionville, dans le cadre de cette semaine de sensibilisation au handicap

C'est la troisième année que la mairie propose cette expérience, et cette année, 11 écoles ont répondu présentes, soit environ 400 élèves. Jusqu'au vendredi 8 juin, ils vont ainsi se succéder, par groupes, au complexe sportif de la Millaire.  

Les ateliers s'articulent autour des handicaps visuels, auditifs, des troubles de l'apprentissage, de sports adaptés comme le basket ou le tennis de table en fauteuil... 

On se met dans leur peau, on peut voir comment se passe leur vie. On est pas tous pareils. Ça nous apprend aussi ne pas se moquer de ces personnes." Laly et Louane, élèves à l'école Notre Dame de la Providence 

Chaque séquence est animée par plusieurs personnes, elles mêmes en situation de handicap. 

C'est amusant pour eux de le faire pendant quelques temps. Après c'est bien qu'ils se rendent compte de la difficulté qu'on peut avoir. C'est important de faire ce genre d'opération. Moi par exemple, avant d'être en situation de handicap, je ne savais pas ce que c'était." Alan, licencié en tennis handisport à Montigny-les-Metz.

Le but de cette semaine de sensibilisation, soutenue par plusieurs associations d'handicapés et le Lions Club de Thionville : changer le regard sur le handicap, et préparer les enfants à s'y confronter. 

On peut leur montrer qu'une personne handicapée peut faire des tas de choses. Il s'agit aussi de les faire réfléchir à la façon dont eux pourraient aider un camarade handicapé. Déjà l’accepter, et l'aidé au mieux pour l'inclusion dans la classe." Caroline Hein, conseillère municipale à Thionville, en charge du handicap

Ces expériences vont en effet se prolonger dans leurs classes respectives. Les élèves auront à imaginer et fabriquer une affiche présentant une action concrète qui permettrait d'aider un élève en situation de handicap. Les panneaux seront ensuite exposés au complexe de la Milliaire. L'idée la plus originale sera récompensée à l'occasion de la prochaine édition du Téléthon.