Société

Thiviers : déjà -50% dans les commerces de proximités pour les soldes

Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord mercredi 6 janvier 2016 à 7:00

Dans ce magasin de chaussures, les remises vont déjà jusqu'à - 50%.
Dans ce magasin de chaussures, les remises vont déjà jusqu'à - 50%. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Le top départ des soldes d'hiver est lancé. A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 16 février, les clients pourront profiter de remises allant jusqu'à -70%. C'est du moins ce que promettent certains commerçants de Thiviers, commune de 3 000 habitants du Périgord vert.

C'est la période tant attendue des commerçants. Ce mercredi 6 janvier signe le début des soldes d'hiver qui se termineront le mardi 16 février. Les clients ont donc six semaines, comme deux fois par an, pour profiter de bonnes affaires.

Dans tous les commerces, comme à Thiviers dans le Périgord vert, l'heure est à la préparation depuis quelques jours. "A la veille des soldes d'hiver, on vient très tôt pour ranger par âge et par taille pour faire faire de bonnes affaires à nos clients", sourit Christine Gazaille, commerçante depuis 25 ans dans le bourg et qui tient une boutique de vêtements pour enfants. "Moi je fais des portants avec une seule étiquette dessus, je suis un peu fainéante, plaisante-elle, -30, -40, -50% parce que sinon toute seule je ne peux pas y arriver pour tout étiqueter, ce n'est pas possible."

De -30 à -50% de remise dès le début

Et les commerçants commencent fort dès le premier jour des soldes, avec des remises allant jusqu'à -50% sur la première démarque. L'occasion de vider aussi des stocks devenus importants de grosses pièces d'hiver. "Les parkas, les blousons, les petites vestes chaudes, on commence par ça, parce qu'il n'a pas fait très froid ces dernières semaines, commente Martine Chabrol, qui tient une boutique d'habillement depuis plus de vingt ans avec son frère Laurent. -30% ça me paraît être la base pour les soldes, sinon ce n'est pas intéressant. Et faire plus de -50%, nous fait perdre trop sur notre marge."

L'automne a été doux, donc il y a des bottes qui ont eu plus de mal à partir, mais on connait déjà les remises sur des marques très connues, des modèles de l'année. On va être de - 30 à 50% dès le départ.

— Martin Fabrice, propriétaire d'un magasin de chaussures

Des "ventes privées" pour les clients fidèles

Dans ce bourg de 3 000 habitants, les clients sont en général des habitués et connaissent bien les commerçants, comme Martin Fabrice, gérant d'un magasin de chaussures. "On commence tranquillement à mettre nos étiquettes la veille du premier jour des soldes. Certaines clientes le savent et sont habituées à venir à ce moment-là pour éventuellement mettre de côté ou parfois repartir avec pour essayer tranquillement avant la bousculade du jour J, explique-t-il. On est dans une petite ville, notre clientèle habituelle sait très bien qu'elle peut faire mettre de côté sa pointure."

Laurent Chabrol commence à étiqueter les vêtements la veille des soldes.  - Radio France
Laurent Chabrol commence à étiqueter les vêtements la veille des soldes. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Même si les commerçants de Thiviers ne pratiquent pas de ventes privées avant le premier jour des soldes, ils peuvent faire un geste un peu avant l'heure... "On peut le faire déjà la veille, parce que ce sont des clientes habituelles. Les gens ne le savent pas forcément, mais beaucoup de personnes passent, disent qu'elles repasseront le premier jour des soldes. Ce sont un peu des ventes privées", avoue Martine Chabrol en esquissant un sourire.

REPORTAGE | Les commerçants de Thiviers préparent les soldes

Partager sur :