Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vigipirate : Martin Guespreau, préfet délégué, annonce un renforcement de la sécurité en Gironde

-
Par , France Bleu Gironde

Martin Guespreau, préfet délégué pour la défense et la sécurité pour la zone sud-ouest était l'invité de France Bleu Gironde ce vendredi matin. Il a évoqué les nouvelles mesures de sécurité, alors que la France est passée en alerte urgence attentat après l'attaque.

Reconfinement , attentat de Nice : Martin Guespreau, préfet délégué était l'invité de France Bleu Gironde ce vendredi
Reconfinement , attentat de Nice : Martin Guespreau, préfet délégué était l'invité de France Bleu Gironde ce vendredi © Radio France - Thomas Coignac

Après l'attaque au couteau à Nice jeudi 29 octobre, la France et donc la Gironde passent en vigipirate "alerte attentat", le niveau maximum. Martin Guespreau, préfet délégué pour la défense et la sécurité pour la zone sud-ouest, a détaillé ces mesures : "concrètement, dans la rue vous verrez des renforcements du dispositif sentinelle" Poitiers, Limoges et Agen vont également accueillir une section de Sentinelle spécifiquement déployées pour les festivités de la Toussaint. 

A Bordeaux, les trois sections Sentinelle existantes vont être densifiées. Une surveillance qui concerne les églises, les cimetières, les écoles dès la rentrée scolaires. D'autres patrouilles dynamiques vont être mises en place "dans les lieux tenus secrets" précise Martin Guespreau.

S'il ne peut pas communiquer de chiffre exact, le préfet délégué l'assure : il va y avoir à Bordeaux un sérieux renforcement de moyens humain, ainsi qu'une compagnie de CRS. "Le maire a accepté de maintenir sa police municipale en heures supplémentaires pour sécuriser les lieux" ce weekend.
Cette même police municipale devrait être doublée.

"Nous sommes tous touchés, mais la France est belle quand les personnes vont corps pour continuer à vivre" a déclaré Martin Guespreau.

Les contrôles des attestations dès ce vendredi 30 octobre 

Il va aussi falloir contrôler les attestations de déplacement en cette période de reconfinement. Deux points de contrôle sont à prévoir : les professionnels qui sont encore ouverts, et les rues. "Les contrôles seront rigoureux. Nous allons recommencer à rencontrer le grand public". Des vérifications seront effectuées dans les gares, aux péages ajoute Martin Guespreau : "c'est fini, il n'y a plus de départ en weekend". 

Pour ceux qui travaillent, il faut deux attestations : la première, personnelle, où l'on coche son motif de sortie. Et la deuxième, faite par l'employeur. 

Ce reconfinement sera-t-il mieux respecté que celui du mois de mars ? Le préfet délégué veut y croire : "Les contrôles sont là, c'est une habitude à prendre. Les règles sont encore plus claires cette fois-ci."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess