Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tony Parker entraîne pour la dernière fois les jeunes à Fécamp lors de son camp d'été

jeudi 19 juillet 2018 à 16:24 Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Clap de fin sur les camps de basket d'été Tony Parker à Fécamp. Après 11 ans à venir presque chaque été quelques jours, le champion de NBA a décidé de se concentrer sur sa future académie de basket à Lyon, ville dont il est le président du club de basket l'Asvel.

Le champion de basket Tony Parker était à Fécamp cette semaine pour la dernière année du camp d'été
Le champion de basket Tony Parker était à Fécamp cette semaine pour la dernière année du camp d'été © Radio France - Amélie Bonté

Fécamp, France

La fin d'une aventure à Fécamp, les camps de basket Tony Parker s'arrêtent. Le champion NBA, enfant du pays l'avait pourtant promis l'année dernière, lors des 10 ans de ses TP Camp : non, celui de Fécamp ne fermerait pas. Il avait prévu de fermer celui de Villeurbanne près de Lyon pour justement privilégier la qualité des intervenants en Normandie, dans la ville où il a eu sa toute première licence de basket. Mais en un an, beaucoup de choses ont changé. Tony Parker ferme le camp pour ouvrir une grande académie de basket à Lyon, ville dont il est le président du club de basket : l'Asvel.

Dernier entraînement des jeunes à Fécamp avec Tony Parker

Dernier entraînement des jeunes par le boss, ce matin exercices d'équipe par Tony Parker himself. Chaque année le champion NBA passe une ou deux journées sur le camp de Fécamp mais c'est désormais terminé. Priorité à son académie à Lyon.

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté au camp de basket Tony Parker de Fécamp

Ça va devenir mon petit bébé. Je me suis dit que je ne pouvais pas être partout"

Tony Parker l'avait toujours dit, il ne veut pas se disperser mais la méthode étonne un peu. La maire de Fécamp a appris par la presse, début juillet, la fin de l'aventure même si le basketteur lui avait déjà fait part de ses projets. Marie-Agnès Poussier Winsback :

Une petite pointe de déception mais une vraie compréhension"

En 11 ans, les camp de basket d'été Tony Parker ont formé 5 000 jeunes - Radio France
En 11 ans, les camp de basket d'été Tony Parker ont formé 5 000 jeunes © Radio France - Amélie Bonté

Fécamp restera toujours attaché à Tony Parker et l'inverse est aussi vrai"

Même si peu de jeunes fécampois participaient au camp, c'était toujours une belle vitrine pour la ville. Cela dit TP dit qu'il reviendra fatalement sur la terre de son père.

J'aurai toujours une place dans mon coeur pour la ville de Fécamp"

ECOUTEZ Tony Parker, sur l'arrêt des camps de basket d'été à Fécamp

Tony Parker avait obtenu sa première licence de basket à Fécamp dans les années 1990 - Radio France
Tony Parker avait obtenu sa première licence de basket à Fécamp dans les années 1990 © Radio France - Amélie Bonté