Transports

Les voyageurs torse nu priés de descendre des bus perpignanais

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon jeudi 18 août 2016 à 16:01

Affiches insistant sur la tenue à adopter en ville à La Grande-Motte (Hérault)
Affiches insistant sur la tenue à adopter en ville à La Grande-Motte (Hérault) © AFP - Dominique Faget

Tenue correcte exigée dans les bus de l'agglomération perpignanaise. Les passagers qui reviennent de la plage de Canet-en-Roussillon doivent remettre short et t-shirt. Ceux qui restent torse-nu sont refoulés.

Hakim a chaud, toujours trop chaud. Du coup le bus, il ne l'emprunte pas. "Tous les jours je suis torse nu parce que j'ai chaud, explique-t-il. J'aime pas les bus ici. Moi j'habite à Bordeaux, c'est pas pareil. Mais ici ils veulent pas ?"

Lorie doit absolument rentrer à Perpignan, même si elle n'est pas douchée. Elle porte juste un gilet plus qu'aéré sur son maillot de bain. "C'est vrai que j'ai plein de sable partout. Et j'ai mis de la crème solaire."  Et Lorie va s"asseoir tranquillement sur un siège du bus, sans se préoccuper des autres.

Adam, le contrôleur, refuse les passagers torse-nu, c'est le règlement. "Dans les transports publics on ne peut pas être torse nu, manger, boire, parce-que ça occasionne du nettoyage" , détaille-t-il.

"Ils sont imbibés de crème solaire, de sable, ils sont mouillés. Ils veulent monter, s'asseoir, c'est pas hygiénique tout ça. On ne peut pas l'accepter."

Quand le contrôleur fait remarquer aux passagers que leur tenue n'est pas adaptée, cela se passe bien la plupart du temps. La grande majorité des passagers acquiescent, comme Marie.

"Des gens torse nu, des femmes en maillot, ça me choque. Quand on est dans un lieu public il faut s'habiller un minimum. Tout le monde s'assoit sur les mêmes sièges, qu'ils se lavent ou qu'ils ne se lavent pas. On peut attraper des maladies, des microbes !"

Les bus sont nettoyés tous les jours et on y trouve de tout : des canettes, des mégots, épluchures, des serviettes et même des maillots de bain.