Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Touche pas à mon bistrot !

dimanche 24 janvier 2016 à 6:22 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Les français très attachés à leur bistrot selon un sondage Ifop publié hier mercredi. Mais l'attachement ne fait pas le client et la désertification des campagnes a condamné à disparaitre des dizaines de bistrots.

Les français sont très attachés à leur bistrot
Les français sont très attachés à leur bistrot © Maxppp

es dix dernières années, le nombre de bistrots en Indre-et-Loire est passé de 820 à 667, soit une baisse de 20%. Et pour illustrer notre sujet on peut reprendre l'exemple d'Orbigny qui a vu fermer son dernier bistrot en novembre 2014 - 50 ans avant - il y en avait 12 dans le village. A Beaumont-la-Ronce c'est le conseil municipal qui avait décidé de tenir un bar éphémère pour garder l'esprit bistrot avant de trouver un repreneur. A Morand à côté de Château-Renault, c'est 1995 lorsque le dernier bistrot ce ce village de 350 habitants ferme que la Mairie décide d'acheter une maison, réalise des travaux - dont la création d'une salle de restaurant de 40 mètres carré - et trouve ensuite un 1ier repreneur.  Depuis,  ils sont 3 à s'être succédé à la tête de l'unique commerce du village. Le prochain s'installera le mois prochain. Le bar restaurant épicerie était à nouveau fermé depuis un an.

 Joël Deniau le Maire de Morand n'a rien lâché pour maintenir une vie dans son village :

Le prochain repreneur rouvrira l'unique commerce du village le mois prochain

Les repreneurs sont un couple de Tours qui répondent donc aux critères du Maire : ils ont dit il, la bosse du commerce, ils ont de l'expérience dans la restauration de qualité et ils ont envie de vivre dans une toute petite commune. L'inauguration devrait avoir lieu le mois prochain.