Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toujours plus de demandeurs aux Restos du Coeur d'Audincourt

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Audincourt, France

Alors que la campagne d'hiver doit débuter le 1er décembre, les inscriptions se poursuivent au centre d'Audincourt. 161 familles (356 personnes) se sont déjà manifestées : c'est au moins une quarantaine de plus que lors de la précédente campagne.

L'hiver dernier, le centre d'Audincourt a distribué près de 100 000 repas
L'hiver dernier, le centre d'Audincourt a distribué près de 100 000 repas © Radio France - Pierre Coquelin

Ils sont une petite dizaines à attendre leur tour au centre d'Audincourt. Certains prennent un café, une part de gâteau. D'autres discutent. Tous sont venus s'inscrire pour la campagne d'hiver des Restos du Coeur, 30e édition cette année.

Parmi eux, Catherine, 52 ans, au RSA. "Les Restos, c'est une aide très importante. Au début, on a du mal : je me suis retrouvé à la rue pendant 7 mois. Puis les assistantes sociales m'ont dit de venir aux Restos. ça m'a maintenu la tête hors de l'eau", explique-t-elle. Chaque mois, c'est le même refrain : les factures, le loyer... Et seulement "5 à 10 euros" pour vivre. "Mais on n'a pas d'autre choix, autrement on est à la rue", sourit-elle.

"On rencontre d'autres personnes : on se dit qu'il y a pire que nous, qu'il ne faut pas se laisser aller. La vie continue" - Catherine, 52 ans

"On a déjà une quarantaine de familles en plus par rapport à la campagne d'hiver de l'an passé", explique Christiane Colin, responsable du centre d'Audincourt. 161 familles (soit 356 personnes) se sont déjà inscrites. 

Symboles d'une précarité qui gagne du terrain

Le public ? "Des retraités, des jeunes filles mères de famille et sans revenus, des femmes abandonnées par leur mari", note Christian, bénévole. Autant de symboles d'une précarité qui gagne du terrain. "Il n'y a pas si longtemps, on a reçu une femme le visage couvert de sang, qui cherchait un refuge. On l'a accueillie puis réorientée vers des structures spécialisées", ajoute-t-il. 

Chaque année, les effectifs ne cessent d'augmenter. Et le travail des 82 bénévoles grandit. Les distributions se font les mardis et vendredis, de 9h30 à 16h15. "Si on a plus de demandeurs, on sera peut-être obligés de rallonger les horaires", explique la responsable.

L'an passé, près de 100 000 repas ont été distribués à Audincourt lors de la campagne d'hiver. 1388 personnes (dont 61 bébés) ont bénéficié de l'aide alimentaire. 

_Le centre des Restos du Coeur d'Audincourt cherche des bénévoles. Vous pouvez les contacter au _03 81 30 57 76. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess