Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Toulouse : ils menacent l’approvisionnement des 60 restaurants McDonald’s d’Occitanie

mardi 28 novembre 2017 à 20:25 Par Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie

Le temps d’une journée, des salariés en grève ont bloqué les livraisons de la centrale d’achat de tous les restaurants McDonald’s de la région. Ils menacent de recommencer en paralysant tous les McDo d'Occitanie s'ils n'obtiennent pas gain de cause.

Ils bloquent la sortie des camions de livraison de la centrale Martin Brower qui approvisionne les restaurants McDonald's d'Occitanie
Ils bloquent la sortie des camions de livraison de la centrale Martin Brower qui approvisionne les restaurants McDonald's d'Occitanie © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

Menace sur l'approvisionnement des restaurants MacDonald's en Occitanie. Des salariés du restaurant McDonald's de Villefranche-de-Rouergue dans l'Aveyron en grève depuis 96 jours pour dénoncer le licenciement de l'un des leurs sont descendus à Toulouse ce Mardi 28 Novembre 2017 . Dès 6 heures du matin, ils ont bloqué la centrale d'achat qui approvisionne les 60 restaurants McDonald’s de la région. Ils ont empêché les camions de livraison de sortir de l'entreprise "Martin Brower", une filiale de Mc Donald's dans le quartier du MIN de Toulouse.

Objectif : forcer la direction nationale de MacDonald's à débloquer les négociations. Une quinzaine de restaurants n'ont pas pu être livrés. Les salariés appuyés par la CGT ont finalement levé le siège dans la journée, mais ils se réservent le droit de remettre ça s'ils n'obtiennent pas gain de cause.

Des restaurants au régime sec

L’entreprise « Martin Bower », située à proximité du MIN, le marché d’intérêt national de Toulouse est la centrale d’achat du groupe McDonald’s. Ses camions livrent les restaurants de la région trois fois par semaine, en surgelés, frites, viande, pain pour les burgers, les produits frais pour les salades. Les restaurants MacDonald’s fonctionnent à flux-tendus avec très peu de stocks. Un blocus peut donc très vite paralyser l’activité des restaurants. Ce Mardi, une quinzaine de fast-food de la chaîne n’ont pas pu être livrés.

Notre reportage sur le barrage avec les salariés de Mc Do

" c'est le centre vital de Mc Do " - Reportage sur le blocus des approvisionnements

Une grève qui dure depuis 96 jours

Une demi-douzaine de salariés du restaurant de Villefranche-de-Rouergue dans l’Aveyron sont en grève depuis le mois d’Août dernier. "Près de 100 jours, un record" dit l'un de ces salariés qui réclament la réintégration de l’un de leur collègue licencié pour faute grave, mais qui aurait eu le tort – selon eux – de se syndiquer, ce que la direction n’aurait pas supporté. Ils demandent l’arrêt des discriminations qui pésent sur les salariés, l’amélioration de leurs conditions de travail, une augmentation des salaires à 13 € de l’heure, et le versement d'un treizième mois.

« MacDonald’s ne veut pas nous écouter, il suffit de lui couper les vivres » explique Quentin Leyrat, l'un des délégué CGT du Mac Do de Villefranche- de -Rouergue descendu à Toulouse pour ce blocus.

"Il y a des salariés qui souffrent, respectez nous " - Quentin Leyrat, délégué CGT chez McDonald's

Un panneau de revendication des salariés de McDonald's - Radio France
Un panneau de revendication des salariés de McDonald's © Radio France - Olivier Lebrun

McDonald’s dément toute pénurie

Contactée la direction de McDonald’s France estime qu’il n’y a pas de menace à priori sur l’approvisionnement des restaurants McDonald’s de la région. La direction du groupe dénonce par ailleurs l’action des salariés « qui a pour effet de dégrader la climat social », alors qu’une réunion de négociation sur les salaires est prévue de longue date ce Jeudi 30 Novembre avec la direction du restaurant de Villefranche-De-Rouergue.

Les salariés eux espèrent que la direction nationale de McDonald's fera pression sur son franchisé de l’Aveyron pour résoudre le conflit. Ils savent désormais qu’il suffit de quelques heures pour enrayer la machine McDo.