Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Toulouse : le quartier Ginestous se bouche le nez pendant l'été

mardi 18 août 2015 à 19:42 France Bleu Occitanie

L'été est pénible pour les habitants du quartier Ginestous à Toulouse ! En cause, les mauvaises odeurs qui proviennent de la station de traitement des eaux usées de l'entreprise Veolia installée au cœur du quartier.

Le site de compostage de la centrale de Ginestous en pleine reconstruction.
Le site de compostage de la centrale de Ginestous en pleine reconstruction. © Radio France

A la sortie du bureau de tabac du Boulevard Trentin à Toulouse, Emmanuel enfourche son vélo. Aujourd'hui, aucune mauvaise odeur ne flotte dans l'air. Mais il se souvient de moments pénibles pendant l'été.

"Quand on arrive sur l'échangeur de la rocade, on ne sent que ça. Avant d'arriver à la maison, on sait déjà qu'on passer la soirée à calfeutrer les fenêtres. Alors on met le ventilateur vers l'extérieur." — Emmanuel, riverain

Vendre sa maison : mission impossible

Dans une rue adjacente, Danièle est en train de tailler des rosiers dans son jardin. Elle vit là depuis cinquante ans avec son mari. Autant d'années passées à supporter les odeurs de l'usine de retraitement des eaux usées. Et si elle s'est habituée à vivre avec, elle s'inquiète pour la valeur de sa maison:

"Mettons qu'on veuille vendre la maison. Si on la fait visiter le jour où ça sent mauvais, les gens ne vont pas vouloir acheter dans ce quartier!" — Danièle, habitante du quartier Ginestous

Les fortes chaleurs rendent les odeurs insupportables 

L'usine est située à quelques mètres des habitations... Elle traite les eaux usées de toutes les habitations toulousaines et des onze communes alentours... En tout c'est 40 millions de mètres cubes d'eau par an.... 

L'an dernier, Veolia a lancé des travaux pour moderniser et agrandir la station. Mais en janvier 2015, un incendie dû à un ventilateur défectueux endommage le site et retarde les travaux. En juillet, phase délicate: les ouvriers doivent enlever le toit du composteur. Les odeurs qui étaient enfermées sont libérées. 

Mêlées aux fortes chaleurs de juillet sur la région toulousaine, les émanations deviennent insupportables pour les habitants.

En juillet, Serge Baggi, le président du Comité de quartier Minimes-Barrière de Paris, a reçu 33 lettres des riverains excédés.

Mais Gilbert Bizien, directeur du centre Veolia Régional Pyrénées l'affirme, les riverains avaient été prévenus.

Seule issue pour les habitants du quartier: l'achèvement des travaux promis par l'entreprise. Fin octobre, les nouveaux filtres devraient être posés. De quoi soulager l'odorat des 35.000 habitants du quartier.

A écouter : le reportage de Lucie Bras dans le quartier Ginestous

Toulouse: les odeurs de la station d'épuration font grincer les dents des habitants

Par :