Société

Toulouse : les enfants syriens font leur rentrée au collège Rosa Parks

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse vendredi 25 septembre 2015 à 15:48

Enfant syrien de Homs, il fait sa première rentrée depuis 3 ans
Enfant syrien de Homs, il fait sa première rentrée depuis 3 ans © Radio France - Olivier Lebrun

Les enfants des familles syriennes réfugiées dans le quartier des Izards ont fait ce vendredi leur première rentrée scolaire au collège. Les plus petits feront à leur tour leur rentrée Lundi. Des enseignants spécialisés vont leur apprendre le français.

Cette fois, ça y est, ils peuvent enfin faire leur rentrée scolaire .Les 46 enfants syriens qui ont fui avec leurs familles les bombardements de Homs sont réfugiés depuis six mois dans un immeuble désaffecté du quartier des Izards à Toulouse. Leur scolarisation a pris du retard, car le rectorat a dû s'organiser. Ces enfants réfugiés vont apprendre le français avec des enseignants spécialisés avant d'intégrer les classes ordinaires.

Le sourire se lisait sur les visages de ces enfants, qui pour certains n’ont plus été scolarisés depuis 3 ou 4 ans. Ils étaient une dizaine à faire leur rentrée au collège Rosa Parks, dans le quartier des Izards : le reportage d'Olivier Lebrun.

Les enfants réfugiés syriens font enfin leur rentrée au collège Rosa Parks

Ils peuvent apprendre le français très rapidement

Un dispositif spécial a été mis en place dans les écoles qui accueillent ces enfants syriens. Anna Ambrosio est enseignante spécialisée, elle a des méthodes pour leur apprendre à maitriser la langue française en quelques semaines.

Anna Ambrosio apprend le français aux enfants syriens

Les autres enfants syriens, les plus jeunes, font eux aussi leur rentrée ce lundi 28 Septembre. Huit d'entre eux entrent en maternelle à l'école de Borderouge, 14 en primaire à l'école du Nord en centre-ville, et 10 autres à l'école élémentaire Bénézet dans le quartier Saint Cyprien. Un service de ramassage scolaire a été mis en place pour qu'ils puissent rejoindre ces écoles éloignées. Cinq jeunes syriens font leur rentrée au Lycée Stéphane Hessel à Jolimont.