Société

Toulouse : les guides conférenciers contre la loi Macron

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse mardi 20 janvier 2015 à 7:30

FBToulouse manif guide
FBToulouse manif guide © Radio France - Stephanie Mora

Alors que l'examen de la loi Macron pour redynamiser l'économie a débuté au Parlement parmi les corps de métiers hostiles à la déréglementation de leur secteur il en est un qui fait moins parler de lui que les notaires c'est celui des guides-conférenciers. Une vingtaine d'entre eux venus de Midi-Pyrénées a manifesté lundi 19 janvier place du Capitole. Le ministère des finances dément formellement

La loi Macron  menacerai  leur  profession en supprimant  l'obligation de posséder une carte professionnelle pour  se prétendre  guide-conférencier. C'est en tous cas ce qu'affirme les guides conférenciers.  Une carte qui est délivrée à condition que les guides soient diplomés. Le gouvernement veut mettre en place un simple registre des guides ouvert à tous les guides ou accompagnateurs européens. En fait selon le gouvernement c'est le texte sur la simplication administrative de Thierry Mandon qui évoque la situation des guides conférenciers. Peut importe la loi  répondent les guides, seul le résultat compte.

Dans ce métier qui ne compte que 3 % de guides en CDI , et qui est payé de 10 à 40 euros de l'heure, une telle disposition fait l'effet d'une bombe. Marine Gil est guide conférencière à Toulouse , elle refuse cette potentielle concurrence.

FBToulouse manif guide M Gil

Elena Bourdariès est guide conférencière à Toulouse mais aussi à Albi, Narbonne, Lyon ou même Paris quand on fait appel à elle. Elena parle le russe, l'anglais et l'espagnol. Elle craint par-dessus tout la concurrence des tours opérators et une précarisation encore plus forte de son métier. 

FBToulouse manif guide conferencier