Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Toulouse, les journalistes de "1 jour 1 actu" préparent un numéro spécial pour expliquer les attentats aux enfants

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Les journalistes de Milan Presse, qui travaillent à Toulouse pour l'hebdo et le site web "1 jour 1 actu", essaient de répondre aux questions des enfants après les attentats de Paris. Ils préparent en numéro spécial pour la fin de semaine.

Agnès Barber, rédactrice en chef de 1 jour 1 actu
Agnès Barber, rédactrice en chef de 1 jour 1 actu © Radio France - Vanessa Marguet

Après les attentats de Paris, les enfants aussi s'interrogent. Chez Milan Presse, à Toulouse près de la route d'Espagne, les journalistes qui travaillent pour l'hebdomadaire et la page internet "1 jour 1 actu" ont reçu beaucoup de questions ces derniers jours de la part des enfants à qui ils s'adressent, c'est à dire les  8 - 12 ans. 

D'après la rédactrice en chef, Agnès Barber, celles qui reviennent le plus sont : "Pourquoi Paris ?  Pourquoi en France ? Pourquoi des attentats ? Qu'est-ce que c'est que le terrorisme ? Qu'est-ce que c'est que le djihad ?" 

Les journalistes de Milan listent ces questions et ils essaient ensuite d'apporter des réponses aux enfants, soit quotidiennement sur le site web "1 jour 1 actu", soit en version papier sur l'hebdo  d"1 jour 1 actu" qui sortira vendredi un numéro spécial. Agnès Barber estime qu'il est important de répondre avec un vocabulaire adapté, mais aussi avec de la précision.   

1 jour 1 actu - Agnès Barber, la rédactrice en chef

On n'est pas dans les méchants, les gentils. On n'est pas dans une vision binaire de la société. Par contre, on explique : le terrorisme, les origines du mot : la terreur... 

  • Agnès Barber, rédactrice en chef

 Les journalistes sont amenés à définir aussi des mots comme "kamikazes" ou à faire comprendre ce qu'est l'Etat Islamique. Parfois, ils se servent de vidéos pédagogiques que l'on peut retrouver sur le site 1jour1actu.com. Mais leur rôle ne s'arrête pas là. Dans le numéro spécial de vendredi, les enfants pourront trouver des articles leur expliquant ce que la France fait en réaction, pour assurer la sécurité. On leur parle du plan vigipirate par exemple. 

La journaliste Isabelle Pouyllau essaie, elle, de répondre à la question : "Est-ce que les terroristes peuvent revenir ?"et elle avoue qu'il est difficile de dire les choses sans trop les édulcorer.  

"Dire qu'il y a une menace, une inquiétude, mais que tout est fait pour que ça n'arrive pas. Il faut expliquer parce qu'il faut dire la vérité, mais ne pas inquièter les enfants non plus. C'est un équilibre délicat".

  • Isabelle Pouyllau, journaliste

Le numéro de vendredi parlera aussi des valeurs de la République ou de la notion de recueillement. Et cela sera un numéro finalement différent de celui produit après les attentats de Janvier, car à l'époque "1 jour 1 actu" avait beaucoup parlé de "liberté de la presse", de "caricatures", de "laïcité". Et cette fois, le fait que ces attentats aient touché des gens plus au hasard ne provoque pas les mêmes interrogations et les mêmes craintes chez les enfants. 

"1 Jour 1 actu" propose aussi des articles et des fiches pour les enseignants, et se décline à la télévision sur France 4 avec "1 jour 1 question". 

Ecoutez le reportage de Vanessa Marguet 

1 jour 1 actu - reportage

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess