Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Société

A Toulouse, les voitures bannies de la rue Pargaminières

mardi 14 juillet 2015 à 17:51 Par Lola Fourmy, France Bleu Occitanie

A partir de ce mercredi 15 juillet, des bornes limiteront l'accès des voitures à la rue Pargaminières. Seuls les riverains, livreurs ou véhicules d'intervention d'urgence, seront autorisés à passer grâce à un badge.

Rue Pargaminières
Rue Pargaminières © Radio France - / Lola Fourmy

Depuis 2013 la rue Pargaminières à Toulouse a connu bien des changements. Cette artère de 500 mètres de long qui relie la Place Saint-Pierre à la Place du Capitole est très empruntée :

► des voitures : 6230 passages / jour en 2006 contre 1194 passages / jour en 2013

► des piétons : 820 piétons le samedi soir en 2012 contre 1193 le même soir en 2014

Une rue utilisée, mais aussi complétement tansformée . Elle a été entièrement refaite sous les ordres de l'architecte Catalan Joan Busquets, on y a détruit les trottoirs pour en faire une rue semi-piétonne. Restait le problème du passage incessant des voitures, des camions. La muncipalité a donc décidé d'installer des bornes à l'entrée de la rue Pargaminières pour limiter l'accès par le bas (en effet on peut toujours y accèder librement par la Rue Larrey et Deville, deux perpendiculaires), elles entrent en fonction ce mercredi 15 juillet. 

" Ca va nous changer la vie, on se sentira bien plus en sécurité"

La rue restera accessible aux riverains, aux livreurs et aux véhicules d'intervention d'urgence, grâce à un badge disponible à l'accueil des résidents et usagers du stationnement / livraisons / ayants-droits aux zones à accès réservé de la Mairie de Toulouse situé  :Parking Victor-HugoEntrée Nord - 5e étagedu lundi au vendredi de 8h30 à 17h.

Et globalement la réduction du flux des voitures ravit autant les riverains que les piétons comme l'a constaté Lola Fourmy :

Rue Pargaminières bornes - enro

rue parga 2 - Radio France
rue parga 2 © Radio France - / Lola Fourmy

"C'est une bétise pour ne pas dire autre chose"

D'autres habitants en revanche ne sont pas pour cette solution, comme Jean-Claude qui pense que ça ne réglera rien au problème des scooters vrombissant à toute heure. Moins de voitures, ça veut aussi dire plus d'attrouppements le soir pour Félix, dont le balcon donne pile sur la rue. Il craint aussi la multiplication des terrasses et donc du bruit.

Pour le collectif des riverains du quartier Saint-Pierre-Capitole non plus ce n'est pas la bonne solution . D'après son président, René Palosse, ça ne fait que décaler le problème sur les rues adjacentes - rue Larrey et rue Deville - qui restent elles, accessibles librement . Il déplore cette solution : 

Rue pargaminières bornes - SON