Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Euro 2016 de football

Toulouse : pour les boulistes d'Empalot l'Euro c'est bingo !

mercredi 29 juin 2016 à 11:39 Par Julien Laignez, France Bleu Occitanie

Loin des produits dérivés de l'UEFA et autres fan zones... le club de pétanque d'Empalot a profité à fond de l'Euro 2016 à Toulouse. Avant, pendant et après les quatre matchs joués au Stadium, les boulistes ont engrangé des milliers d'euros et vécu des moments de convivialité inoubliables.

Les boulistes et les supporters après Belgique-Hongrie à Empalot
Les boulistes et les supporters après Belgique-Hongrie à Empalot © Radio France - Julien Laignez

Toulouse, France

Pour ceux qui doutent des retombées économiques de l'Euro 2016, certaines associations de quartier se frottent les mains et pas que pour tirer ou pointer !

Pour aller de la station de métro Empalot au Stadium de Toulouse,  un chemin pédestre serpente au milieu des immeubles du quartier classé Zone de sécurité prioritaire. Au pied de l'une de ces tours : la buvette de l'AS Récollets Daste, le club de pétanque d' Empalot, n' a pas désempli pendant deux semaines.

En moyenne la recette s'élève à 2 000 euros pour chacun des quatre matchs de l'Euro joués au Stadium. Dans toutes les langues, les supporters venus du Pays de Galles,  de Suède, ou encore de Belgique, Hongrie, Espagne, Italie, République Tchèque et Russie ont profité de la convivialité bouliste à la toulousaine...

Avant et après les matchs la buvette du club s'est transformé en sandwicherie snack, avec le sandwich saucisse grillée sur place vendu en moyenne 4 euros. Des tables et des chaises de jardin ont fait le reste et voilà comment le club de pétanque d' Empalot est devenu, le temps d'un Euro, l'un des principaux points de ravitaillement du supporter avide de "refaire le match" tard dans la nuit, avec parfois des séances d'initiation improvisées pour faire découvrir, notamment aux Gallois, les subtilités du sport boules.

Supporters hongrois et belges à la buvette du club de pétanque d'Empalot  - Radio France
Supporters hongrois et belges à la buvette du club de pétanque d'Empalot © Radio France - Julien Laignez

Avec l'argent récolté les bénévoles de l'AS Récollets Daste envisagent de faire une ou plusieurs sorties en autocar pour passer une journée (de pétanque) en Ariège.

"C'était fantasmagorique" raconte René, bouliste émérite de l'AS Récollets Daste

Une très bonne affaire financière explique Georges Broquère le président du club de pétanque d'Empalot