Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Toulouse prépare le retour du tableau du Caravage, oublié dans un grenier pendant plus d'un siècle

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Cinq ans après sa découverte dans un grenier toulousain, le célèbre tableau Judith et Holopherne du Caravage revient à Toulouse pour être vendu aux enchères. Il sera exposé au public pendant une semaine entouré de mesures de sécurités maximales.

Les artistes éclairagistes préparent les lumières devant un faux Caravage
Les artistes éclairagistes préparent les lumières devant un faux Caravage © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

C'est l'événement culturel de la saison, le retour du Caravage à Toulouse. Cinq ans après sa découverte dans un grenier toulousain, où il avait été oublié pendant plus d'un siècle, le tableau montrant Judith décapitant Holopherne désormais considéré par une majorité d'experts comme un authentique Caravage revient à Toulouse, où il sera vendu aux enchères, le 27 juin à la Halle aux Grains.

Après Londres et New-York,  le Caravage sera exposé ce vendredi 14 Juin à Paris à l'hôtel Drouot, puis toute la semaine prochaine à Toulouse, il sera visible au grand public à la salle des ventes Saint Aubin.

Des mesures de sécurité maximales

A la salle des ventes Labarbe à Saint Aubin, on se prépare à l'arrivée du Caravage.

Les préparatifs pour l’accueil du Caravage

Tout au fond de l’hôtel des ventes, des ouvriers préparent déjà la salle ou sera exposé le Caravage Madjid Hakimi, concepteur lumière est chargé d'éclairer l'ouvre du maître italien : "l’idée, c’est d’être respectueux de la peinture.  Il faut une lumière neutre pour vraiment mettre en valeur le tableau, l’éclairer d’une manière uniforme. Il y a le regard de Judith, beaucoup de clairs obscurs puisque c’est la spécialité du Caravage. Il y a la tenture rouge, les draps blancs, il y a la chair, les ongles sales. Il y a plein, plein de détails, l’idée c’est d’essayer de tout voir".

Judith et Holopherne de Caravage - Maxppp
Judith et Holopherne de Caravage © Maxppp - Céline CAREZ

L'arrivée du Caravage, le peintre le plus prisé du moment, le tableau est estimé de 120 à 150 millions d'euros et entouré de mesures de sécurité exceptionnelles.

Comme si l'on transportait la Joconde. — Maitre Labarbe, le commissaire-priseur chargé de la vente

"On est dans le même type de sécurité, sécurité maximum, si ce n’est que Mona Lisa est carrément protégée par un coffre-fort. Pour le Caravage, ce ne sera pas le cas, mais il y aura des mesures de sécurité pour empêcher que des personnes fassent de mauvais coups sur ce tableau, ce serait dommage. C’est une œuvre extraordinaire, on a pris des mesures pour empêcher que quelqu’un puisse la dégrader et puisse commettre cet acte là. Mais les gens sont assez intelligents pour ne pas commettre un acte pareil."

Maitre Marc Labarbe - commissaire priseur chargé de la vente

En tout, une vingtaine de vigiles seront mobilisés, la police nationale, et la police municipale sont alertées.

Le tableau sera visible toute la semaine prochaine de lundi 17 au dimanche 23 Juin, de 14h à 18h à l’Hôtel des ventes Saint Aubin à Toulouse. L'entrée est gratuite. Le Caravage sera vendu aux enchères dans une dizaine de jours, le jeudi 27 juin à la Halle aux grains, on attend des acheteurs du monde entier.