Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France 2019 : ce que ça coûte aux départements de la Loire et de la Haute-Loire

Le Tour de France 2019 sera dans la Loire et la Haute-Loire les 13 et 14 juillet prochains. Un événement qui a nécessité de nombreux travaux et aménagements pour les Départements de la Loire et de la Haute-Loire.

Dernière fois que le Tour a fait étape à Saint-Étienne, le 18 juillet 2014.
Dernière fois que le Tour a fait étape à Saint-Étienne, le 18 juillet 2014. © Maxppp -

Saint-Étienne, France

Le Tour de France 2019 sera dans la Loire et la Haute-Loire ce week-end. Mais combien l'événement sportif a-t-il coûté à nos Départements de la Loire et de la Haute-Loire ? Éléments de réponses.

600.000 euros pour la Haute-Loire

En Haute-Loire, le Tour de France passera notamment, le 14 juillet prochain, par les communes d'Aurec-sur-Loire, Craponne-sur-Arzon, La Chaise-Dieu et Brioude pour l'arrivée. Des travaux et vérifications des chaussées ont été réalisés dans toutes ces communes : "Nous avons dépensé environ 600.000 euros", explique Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental de la Haute-Loire.

De gros travaux ont notamment été réalisés à Craponne-sur-Arzon explique le maire Laurent Mirmand: " Nous, commune, on a eu l'obligation de neutraliser nos dos-d'âne qui sont en pavés par des dos-d'âne en enrobés [...] Le Département, lui, a sécurisé des zones complexes comme dans le village de Pontempeyrat [...] beaucoup de tranchées s'étaient affaissées [...] et des passages à niveau qui étaient très dangereux depuis de nombreuses années surtout par les affaissements de chaussées qui étaient autour des rails". 

Par ailleurs, la canicule de ces derniers jours, va entraîner des travaux supplémentaires pour le Département de la Haute-Loire. Le goudron n'a pas tenu sur certains axes explique Jean-Pierre Marcon : " Il a fallu gravillonner une nouvelle fois sur certaines routes donc c'est du travail et des dépenses supplémentaires".

200.000 euros pour la Loire

Dans la Loire, le Tour de France gâte Saint-Étienne cette année. La ville a droit à une arrivée le samedi 13 juillet, et à un départ le 14.

La Loire compte moins d'axes routiers départementaux. De fait, le Département a dépensé une moindre enveloppe : " Environ 200 mille euros" nous dit-on. C'est, de fait, la Ville de Saint-Étienne et la Métropole qui financent une bonne partie des travaux. Le coût des aménagements s'élève à 103.000 euros assure Roland Goujon,  vice-président de l'agglomération chargé des sports et des équipements sportifs.

Roland Goujon détaille les principales dépenses : "D'abord évidemment en terme de _voirie_, le plus gros chantier a été le rond-point des Trois-Glorieuses à Saint-Priest-en-Jarez. On a carrément enlevé une partie du rond-point pour sécuriser ce passage-là". De nombreux trottoirs ont également été modifiés : "Pour que les coureurs et les véhicules puissent monter sur les trottoirs à certains endroits pour couper des virages ou autre".

Les agents de la Ville et de la Métropole ont également enlevé de nombreux panneaux routiers qui gênaient le parcours. Des kilomètres de barrières vont être installés dans les prochains jours explique Roland Goujon: " On est redevable aux organisateurs de plus de trois kilomètres de barriérage [...] il faut qu'on en trouve trois autres parce que ça n'est pas suffisant".

Ville et Métropole doivent également mettre en place des arrivées d'eau et d'électricité pour le Village d'arrivée et de départ du Tour à Saint-Étienne. Des postes de secours et des toilettes sèches sont aussi installés par les agents.