Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tour de France : important dispositif de sécurité en Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Le 7 juillet, il faudra montrer patte blanche pour accéder à la zone d'arrivée de l'étape du Tour de France, Troyes- Nuits-St-Georges. Ce vendredi, les autorités ont dévoilé le dispositif de sécurité prévu sur site et le long de l'itinéraire. 700 gendarmes sont mobilisés pour l'événement.

Au centre le Général Olivier Kim, le commandant des gendarmes de Bourgogne-Franche-Comté. A sa droite, Pauline Jouan, la directrice de cabinet de la Préfète
Au centre le Général Olivier Kim, le commandant des gendarmes de Bourgogne-Franche-Comté. A sa droite, Pauline Jouan, la directrice de cabinet de la Préfète © Radio France - Stéphane Parry

La Préfecture de Côte-d'Or et la Gendarmerie nationale n'ont pas voulu prendre de risque : vendredi 7 juillet, ce sont 700 gendarmes, dont une centaine de réservistes et 42 militaires de la Garde républicaine qui seront mobilisés sur les routes du département de la Côte-d'Or pour assurer la sécurité des coureurs et celle des spectateurs : "le conseil que l'on peut donner aux personnes qui souhaitent se rendre à Nuits-St-Georges, c'est d'arriver tôt," indique le Général Olivier Kim, le commandant des gendarmes de Bourgogne-Franche-Comté. "Il y aura un gendarme à chaque intersection le long du tracé de la course, afin d'éviter un cisaillement, c'est à dire, un véhicule qui coupe la route, ce qui pourrait présenter un grand danger pour les coureurs," poursuit le commandant des gendarmes.

Eviter le cisaillement de la course

Etat d'urgence oblige, un détachement du GIGN sera même présent, prêt à intervenir au cas où. "Les gendarmes ont l'ordre de procéder à des contrôles d'identité et à la fouille des coffres," ajoute le Général Kim. "Nous conseillons aux spectateurs de garer leur véhicule sur les parkings prévus à cet effet (il y en a 5 à Nuits-St-Georges, NDLR) et ensuite de marcher jusqu'à la zone d'arrivée. Et surtout de surveillez les enfants en bas-âges notamment lors du passage de la caravane du Tour." Une fois les coureurs passés, la route sera rouverte un quart d'heure après le passage des derniers concurrents.

30 000 personnes attendues à Nuits-St-Georges

A Nuits-St-Georges, on a l'habitude de gérer des événements populaires. "On a eu 45 000 personnes sur un week-end à l'occasion de la St-Vincent Tournante," reconnaît Jean-Claude Alexandre, le 1er adjoint à la mairie de Nuits-St-Georges. "On conseille aux spectateurs d'arriver par l'autoroute ou même par le train. La gare est toute proche de la zone d'arrivée." Enfin une aire réservée aux camping-cars est prévue à Nuits-St-Georges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess