Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

Tour de France : à Laval, des habitants se préparent au bouclage total de leur quartier pendant 24 heures

-
Par , France Bleu Mayenne

Avec le passage du Tour de France à Laval, le quartier d'Hilard, au nord-ouest de la ville, va se retrouver totalement paralysé toute la journée du 30 juin. Les habitants s'organisent avec plus ou moins le sourire.

Le quartier d'Hilard, en rouge, sera paralysé toute la journée du 30 juin avec le passage du Tour de France
Le quartier d'Hilard, en rouge, sera paralysé toute la journée du 30 juin avec le passage du Tour de France - Carte Conseil départemental

Quartier bouclé. Cernés par le tracé de l'étape mayennaise du Tour de France, les quelques 1500 habitants du quartier d'Hilard vont devoir s'organiser. Le 30 juin, il leur sera impossible d'entrer ou de sortir du quartier en voiture de sept heures du matin jusqu'au soir. La préfecture et la ville appellent les riverains à prendre leurs dispositions.

Événement sportif, fête populaire, la cinquième étape du Tour entraînera de grosses perturbations dans l'ensemble de l'agglomération lavalloise. Les cyclistes s'élanceront de Changé pour un contre-la-montre individuel de 27 kilomètres. L'arrivée se fera sur le parking d'Espace Mayenne à Laval. 

Mais c'est le quartier d'Hilard qui va subir le plus les restrictions de circulations. Les riverains pourront seulement sortir du quartier à pied en passant par trois traversées piétonnes enjambant le parcours des coureurs (en vert sur la carte ci-dessous). Parc de l'Habitat zone de Montrons, un parking sera aménagé pour accueillir leurs véhicules en dehors de la zone bouclée.

C'est une prise d'otage

Les habitants accueillent la nouvelle de différentes façons. Claudine parle d"une prise d'otage", de "grand n'importe quoi". Son mari a dû prendre sa journée pour ne pas avoir à se rendre sur son lieu de travail : "Qui va payer le salaire perdu ?" s'offusque-t-elle. 

Jean-Marie lui aussi est assez remonté contre ces restrictions de circulation. Retraité, il se fait du souci pour sa femme qui travaille en EHPAD. "Je vais devoir l'emmener en voiture avant sept heures et puis elle rentrera à pied le soir, prévoit-il, Sept heures ! Vous trouvez pas que c'est un peu tôt. Neuf heures, ça aurait été mieux. Laissez les gens aller travailler". Il ira tout de même voir les cyclistes sur le bord de la route : "C'est un contre-la-montre, c'est bien on va pouvoir tous les voir, mais ça emmerde le monde".

Quelques pavillons plus loin, Pascal apprend le bouclage de son quartier avec plus de souplesse : "Je ferai le nécessaire pour m'organiser. On est prévenu, on va gérer". La gêne occasionnée, pour lui et son épouse : "c'est pas un problème, il faut faire avec". Même décontraction chez son voisin, Henry "je n'avais pas vu ça, mais on va s'arranger, ça va le faire".

Anthony, lui, est tout sourire. Passionné de cycliste, il avait posé un RTT pour aller encourager les coureurs du Tour. "Au début, j'avais pris ma journée, mais comme l'entreprise a vu qu'il n'y aurait pas grand monde, elle a décidé de rester fermée carrément" explique-t-il.

Arthur BELLIER

Choix de la station

À venir dansDanssecondess