Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France solidaire : collecte de vélos à Lure en Haute-Saône

A un mois du passage du Tour de France en Franche-Comté pour l'avant dernière étape Lure - La Planche des Belles Filles, une collecte de vélos appelée "Tour de France Solidaire" est lancée. C'est Emmaüs qui remettra en état ces vélos pour les vendre à petit prix aux familles les plus démunies.

Tour de France solidaire,  des vélos au centre Emmaüs de Vesoul.
Tour de France solidaire, des vélos au centre Emmaüs de Vesoul. © Radio France - Jean-François Fernandez

Dans un peu moins d'un mois, le 19 septembre 2020, le Tour de France arrivera à La Planche-des-Belles-Filles en Haute-Saône. Ce sera l'avant dernière étape, un contre-la-montre qui partira de Lure. 

ASO, la société organisatrice de la Grande Boucle, lance cette année "le Tour de France Solidaire". Dans chaque ville étape, le public est invité à venir déposer des vélos qu'il n'utilise plus. Ces vélos seront récupérés par Emmaüs qui les remettra en état afin de les proposer à petits prix aux familles les plus démunies. Pour chaque vélo remis en état, ASO reversera 30 euros à Emmaüs.

Des vélos à petit prix pour les familles.
Des vélos à petit prix pour les familles. © Radio France - Jean-François Fernandez

Une opération qui tombe plutôt bien pour le mouvement crée par l'abbé Pierre : durant le confinement, Emmaüs était en très grande difficulté financière.

Une bouffée d'oxygène pour Emmaüs

Au printemps dernier, pour la première fois en 70 ans, Emmaüs France a lancé un appel aux dons. En raison du confinement, les boutiques de vente ont fermé, alors que le fruit de ces ventes assure le seul revenu pour faire vivre les compagnons. Le produit des ventes chez Emmaüs en Haute-Saône (Vesoul, Luxeuil-les-Bains et Lure) permet de faire vivre 25 compagnons et trois enfants.

L'opération vélos solidaires avec 30 euros reversés à Emmaüs par vélo réparé fera le plus grand pour   Jocelyne Duraffourg, la responsable Emmaüs Vesoul.

Pendant deux mois de confinement nous avons eu deux mois d'arrêt des ventes, donc aucune rentrée financière.

Sur l'ensemble du parcours de la Grande boucle, la société organisatrice prévoit de récolter au moins 5.000 vélos délaissés. Pour l'étape Lure-La Planche, l'objectif est de collecter au moins 150 vélos. A raison de 30 euros par vélo réparé à Emmaüs, cela fait une rentrée d'argent intéressante.

Création d'un atelier de réparation de vélos à Vesoul

Bien avant cette opération, Emmaüs Vesoul avait déjà pour projet de créer un atelier de réparation et remise en état de vélos, le confinement a confirmé cette nécessité.

"Nous comptons sur cette opération pour constituer un véritable vivier de vélos pour pièces détachées" explique Jocelyne Duraffourg. La directrice qui explique que les compagnons bénéficieront de formations en interne chez Emmaüs pour apprendre à réparer les vélos.

La directrice d'Emmaüs Vesoul explique que donner accès aux familles à des vélos, c'est donner la possibilité aux enfants de faire du vélo dès le plus jeune âge. Jocelyne Duraffourg explique que le père de Julian Alaphilippe, maillot jaune sur le Tour 2019, avait dit, lors d'une arrivée d'étape, que le premier vélo de son fils avait été acheté chez Emmaüs.

Un vélo vintage déposé au centre Emmaüs de Vesoul
Un vélo vintage déposé au centre Emmaüs de Vesoul © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Partenariat avec la ville de Lure.

La ville de Lure se mobilise pour le côté logistique avec plusieurs points de collecte. La collecte des vélos se fait à Lure : aux services techniques de la ville et au siège de la Communauté de Communes du Pays de Lure  le matin, et dès la rentrée scolaire il sera  également possible de déposer ces vélos dans les écoles primaires de la ville.

Laurent Monin, adjoint au maire de Lure chargé des solidarités et de la politique de la ville explique : "On est à mi chemin entre l'aspect sportif et l'aspect solidaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess