Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Touraine : l'association Code animal favorable à un meilleur encadrement des nouveaux animaux de compagnie

-
Par , France Bleu Touraine

La proposition de loi contre la maltraitance animale arrive à l'Assemblée nationale, ce mardi. Le député tourangeau Philippe Chalumeau et l'association Code animal proposent la création d'une liste d'espèces sauvages autorisées comme animaux de compagnie. Un encadrement législatif nécessaire.

Les reptiles font partie des nouveaux animaux de compagnie (NAC). L'association tourangelle Code animal espère un meilleur encadrement législatif de leur détention. (photo d'illustration)
Les reptiles font partie des nouveaux animaux de compagnie (NAC). L'association tourangelle Code animal espère un meilleur encadrement législatif de leur détention. (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/L'YONNE REPUBLICAINE

La proposition de loi contre la maltraitance animale arrive à l'Assemblée nationale, ce mardi 26 janvier. Objectif de ce texte présenté par trois députés de la majorité : davantage sanctionner les actes de maltraitance envers des animaux et mieux encadrer leurs conditions de détention. Le député tourangeau Philippe Chalumeau et l'association Code animal ont particulièrement travaillé sur les nouveaux animaux de compagnie (NAC)

Une liste d'animaux sauvages autorisés comme animaux de compagnie

Fruit de leur travail, un amendement qui prévoit la création d'une liste d'espèces sauvages autorisées comme animaux de compagnie. Les animaux qui ne figureront pas sur cette liste seront donc interdits. "Ces espèces autorisées ne sont pas des dangers, ni pour la sécurité et la santé humaines, ni pour l'environnement, et elles s'adaptent plutôt bien à la captivité", expose Alexandra Morette, présidente de Code animal, association basée à Tours.

La nécessité de mieux encadrer les NAC

Selon l'association, cette liste permettrait de mieux encadrer la détention des NAC. "Aujourd'hui, très peu de contrôles sont effectués. On ne connaît pas les statuts sanitaires des animaux. Ces animaux peuvent potentiellement venir de trafics illégaux et cela pose de gros problèmes de conservation des espèces dans leur milieu naturel", indique Alexandra Morette. 

Autre problème pour Code animal, la mise en danger de la biodiversité. "Si une espèce s'échappe et s'installe dans le milieu local, elle peut devenir une espèce invasive et prendre l'habitat d'espèces indigènes. C'est le cas de la tortue de Floride par exemple".  L'association rappelle également la question centrale du bien-être de l'animal lui-même.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess