Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Touraine : le Petit Pausailleur se bat pour ne pas disparaître

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Le Petit Pausailleur cherche une solution pour ne pas déménager. L'Adapei 37, propriétaire des lieux à Vouvray, demande à l'association de partir d'ici trois mois car elle refuse de signer un contrat de bail. Des parents d'enfants en situation de handicap ont lancé une pétition pour la soutenir.

Petit Pausailleur
Petit Pausailleur © Radio France

Le Petit Pausailleur va-t-il disparaître ? C'est un scénario que veut à tout prix éviter la direction de cette ferme pédagogique, qui accueille plus de 250 enfants et adultes en situation de handicap sur des temps de loisirs, à la Bellangerie à Vouvray. L'Adapei 37, propriétaire du terrain, lui demande de quitter les lieux d'ici la fin janvier 2021

On ne peut pas déménager une ferme de quatre hectares avec une cinquantaine d'animaux - Emmanuelle Coudray, directrice du Petit Pausailleur

En cause, un conflit entre les deux associations concernant le renouvellement du bail. Depuis plus de 20 ans, l'Adapei 37 (Association départementale des parents et amis de personnes handicapées mentales) assure avoir mis à disposition du petit Pausailleur ses terrains à des conditions très avantageuses. Mais qu'elle lui demande depuis 2017 de signer un véritable contrat de bail. Contrat jusqu'ici toujours refusé par l'association qui en plus ne souhaite plus accueillir les bénéficiaires de l'ADAPEI. 

Une situation que souhaite régler au plus vite Le Petit Pausailleur. "Notre souhait serait de rester sur le site. Sinon, il nous faut absolument un délai plus long, parce qu'on ne peut pas déménager une ferme de quatre hectares avec une cinquantaine d'animaux. C'est compliqué en sachant qu'on n'a pas les moyens financiers pour se reloger", s'inquiète Emmanuelle Coudray, directrice du site. 

"Un havre de paix"

Depuis plus de 20 ans, le Petit Pausailleur accueille des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap. Un lieu unique en Touraine, qui participe au répit des familles. "C'est un havre de paix pour nos enfants. Ils s'épanouissent et sont heureux. En tant que parents, c'est une bouffée d'air, parce qu'on a besoin de moments de répit", raconte Christèle, maman d'une jeune autiste de 19 ans. 

La Tourangelle a lancé une pétition pour soutenir la ferme pédagogique. "Si cela me tient autant à cœur, c'est parce que je sais à quel point c'est un lieu important pour moi et d'autres mamans. Il faut que le Petit Pausailleur reste à cet endroit et qu'il continue à accueillir tous ces enfants, ces adultes et ces familles"

Une médiation par l'intermédiaire du Conseil Départemental a été demandée pour sortir de ce blocage. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess