Société

Tourisme en Ile-de-France : "une catastrophe industrielle"

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris et France Bleu mardi 23 août 2016 à 8:42 Mis à jour le mardi 23 août 2016 à 15:20

Paris et la Tour Eiffel en mal de touristes
Paris et la Tour Eiffel en mal de touristes © Radio France - Martine Bréson

Au cours du premier semestre 2016, la région a accueilli un million de touristes en moins par rapport à 2015, révèle une étude du Comité régional du tourisme publiée ce mardi. C’est une baisse sans précédent. Le ministre du Tourisme va organiser un nouveau comité d’urgence économique du tourisme.

Depuis le mois de janvier 2016, la chute du nombre de touristes étrangers en France a été de 7%, a indiqué le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme en déplacement ce mardi dans le Val-de-Loire. Pour analyser la situation et redresser la barre Jean-Marc Ayrault a annoncé la réunion, dans les prochains jours, d'un nouveau comité d'urgence économique du tourisme. Cette réunion sera consacrée aux régions les plus touchées par la baisse de fréquentation.

En Ile-de-France, le président du Comité régional du tourisme d'Ile-de-France, Frédéric Valletoux, n'hésite pas à parler de "catastrophe industrielle". Jamais depuis 2010, la fréquentation touristique en région parisienne n'avait été aussi faible au cours du premier semestre, cette année, avec un million de touristes perdus par rapport à 2015. C'est ce que révèle une étude du CRT publiée ce mardi.

"Il est temps de prendre conscience de la catastrophe industrielle"

En cause : le contexte sécuritaire bien sûr depuis les attentats du 13 novembre, mais pas seulement. Les grèves, les inondations ont également joué à l'international pour expliquer la chute de la fréquentation touristique. Concrètement, à Paris, de janvier à fin juin, le nombre de nuitées dans les hôtels est en recul de 11,4%. La baisse est un peu moindre dans les autres départements franciliens : -4,4%."La filière mérite un accompagnement sur le plan fiscal, social. Jusqu'à présent, on a répondu à l'urgence par des campagnes de communication. Maintenant, il faut aller au-delà. Derrière, il y a des questions d'emplois" a expliqué ce mardi Frédéric Valletoux, le président du CRT, au micro de France Info.

Frédéric Valletoux, président du CRT

Les touristes japonais ont déserté Paris

L'étude du Comité régional du tourisme fournit également des données précises sur les nationalités qui ont déserté Paris et la région. En tête, les touristes japonais avec une chute de 46,2%. Suivent les Italiens (-27,7%) et les Russes (-35%). Concernant les monuments, la fréquentation du Grand Palais s'est effondré au premier semestre : -43,9%. L'Arc de Triomphe ne se porte guère mieux : -34,8%. En région parisienne, le Château de Versailles limite la casse avec une baisse de 16,3%.

Le Grand Palais et l'Arc de Triomphe durement touchés

Depuis janvier, les professionnels du tourisme ont enregistré une perte de 749,7 millions d'euros de chiffres d'affaires, selon le CRT. Son président Frédéric Valletoux demande aujourd'hui à Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, "la mise en place d'un plan Orsec" et la tenue d'une réunion avec les professionnels du tourisme francilien. Le tourisme en Ile-de-France représente pas moins de 500.000 emplois.