Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Tourisme et agriculture : les conséquences du beau temps de ce mois de février dans le Poitou

vendredi 1 mars 2019 à 2:43 Par Manon Derdevet, France Bleu Poitou

Avec des températures record et un taux d'ensoleillement inédit, la météo exceptionnelle de ce mois de février a eu de nombreuses conséquences sur le tourisme mais aussi sur l'agriculture dans le Poitou.

Vallée des singes 01
Vallée des singes 01 © Radio France

Poitiers, France

La fin de l'hiver aura eu un goût de printemps cette année. Le thermomètre a affiché jusqu'à 23 degrés dans les rues de Poitiers mercredi 27 février. Un record inédit selon Météo France. Février 2019 aura aussi été le deuxième plus ensoleillé depuis 1975 avec 170 heures d'ensoleillement contre 96 heures en moyenne. 

Ce début de saison est exceptionnel. Nathalie Audiguet, directrice commerciale de la Vallée des Singes

Un record qui a eu beaucoup de conséquences dans le Poitou, notamment sur le tourisme. Pour les professionnels du tourisme dans le Poitou ce mois de février aura été exceptionnel en terme de fréquentation. Le Futuroscope a compté 25 000 visiteurs de plus que le mois de février 2018. Des touristes venus nombreux aussi dans la Vallée des Singes à Romagne, dans la Vienne. 

"On a une fréquentation en forte hausse avec parfois 700 visiteurs en une journée. L'année dernière en février, il y a parfois eu 10 visiteurs par jour !", explique Nathalie Audiguet la directrice commerciale du parc zoologique.

La Vallée des Singes est loin d'être un cas isolé car beaucoup de touristes sont également venus profiter du lac Saint-Cyr ces dernières semaines. La terrasse du restaurant a même ouvert, deux mois avant la date prévue et le chiffre d'affaire du golf du parc de Saint-Cyr a bondi de 20% par rapport à l'année dernière à la même période. 

Un soleil redouté par les agriculteurs

Un dictons paysan dit : "le mauvais temps c'est le temps qui dure". Patrick Pierre maraîcher à Neuville de Poitou

Ces températures exceptionnelles peuvent avoir aussi des conséquences négatives selon les agriculteurs. Le soleil et la douceur a un peu précipité le cycle de la nature et dans les champs les petits-pois et les fraises commencent à pointer le bout de leur nez. Pour Patrick Pierre, maraîcher à Neuville de Poitou, il ne faudrait pas que cette situation s'éternise. "Si les températures restent douces, la végétation va exploser et on craint les gelées tardives qui pourraient nuire à la production", s'inquiète Patrick Pierre

Les agriculteurs attendent le retour de la pluie, timide ces dernières semaines. Il n'est tombé que 23 millimètres d'eau contre 46 en moyenne les autres années.