Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : l'été 2020 en Gironde révèle une fracture en l'urbain et le littoral

-
Par , France Bleu Gironde

Selon la région Nouvelle-Aquitaine, le tourisme en Gironde est scindé entre les villes et le littoral pour cet été 2020 marqué par le Covid-19. Bordeaux accuse un manque de touristes étrangers et du tourisme d'affaires. Le littoral, lui aussi, ressent le manque de visiteurs étrangers.

Illustration.
Illustration. © Radio France - Sébastien Garnier

Sur le littoral girondin, cet été les professionnels du tourisme ont globalement réussi à sauver les meubles voire plus, contrairement à ceux de Bordeaux. C'est ce qui ressort du bilan 2020 du tourisme réalisé ce mercredi 30 septembre par la Région Nouvelle-Aquitaine. Pour rappel, la Nouvelle Aquitaine est la destination la plus prisée par les Français avec 28 millions de touristes accueillis sur une année classique. En 2020, ce sera 20 à 30% de moins sur l'année et cet été, selon une enquête de la Région, 47% des français ne sont pas partis en vacances contre 30 à 35% d'ordinaire.

Sur la côte, les restaurants et les activités nautiques ont bien tourné grâce, notamment aux touristes français. Mais le littoral a également souffert du manque de touristes étrangers, d'après Michel Durieu, directeur général du comité du tourisme en Nouvelle-Aquitaine :

Michel Durieu : "On a eu une perception de beaucoup de monde mais quand on fait le bilan financier, on se rend compte qu'il manque du revenu."

Bordeaux souffre du tourisme d'affaires et du manque de voyageurs étrangers

Contrairement au littoral, Bordeaux tire la grimace au sortir de cet été 2020 teinté de Covid-19. Chaque année, six millions de touristes visitent la ville, d'après les chiffres de la Région mais cette année les chiffres devraient être revus à la baisse. Bordeaux table généralement sur un tourisme d'affaires ou sur la venue des visiteurs étrangers.

Actuellement, l'aéroport de Mérignac ne tourne qu'à 40% de son activité normale

Deux facteurs ont freiné ces types de tourisme. D'abord, de nombreuses entreprises sont restées en télétravail après le déconfinement et ensuite les aéroports ont été paralysés. L'aéroport de Mérignac ne tourne qu'à 40% de son activité normale, actuellement. Cela limite aussi très largement la venue des touristes étrangers à Bordeaux.

Les hôteliers bordelais ont croisé les doigts tout l'été pour que la situation s'apaise en septembre mais le virus s'est remis à circuler activement dans la métropole et il devrait parasiter, selon les prévisions de la région, les mois d'octobre et de novembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess