Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : la crise sanitaire prive Paris et sa région de 15,5 milliards d'euros de recettes

-
Par , France Bleu Paris

La crise du covid a donné un coup d'arrêt au tourisme à Paris et en Ile-de-France. En 2020, il y a eu plus de 33 millions de touristes en moins et la crise sanitaire a privé notre région de 15,5 milliards d'euros de recettes, indique ce lundi le Comité régional du tourisme de Paris Ile-de-France.

Tourisme au point mort en 2020 à Paris et en Ile-de-France
Tourisme au point mort en 2020 à Paris et en Ile-de-France © Maxppp - Vincent Isore

Le tourisme est pratiquement à l'arrêt à Paris et en Ile-de-France, depuis le début de la crise du covid. C'est du jamais-vu dans notre région jusque-là habituée aux records de fréquentation. La crise sanitaire a privé Paris et sa région de 15,5 milliards d'euros de recettes en 2020, indique ce lundi le Comité régional du tourisme (CTR) de Paris Ile-de-France qui a publié son bilan.

La chute de fréquentation des touristes étrangers est "historique" selon les chiffres du Comité régional du tourisme

Effondrement du nombre de touristes

Quelque 33,1 millions de touristes en moins par rapport à 2019 ont visité la capitale. En 2020, Paris a souffert, comme toutes les destinations, d'un "effondrement" inédit de la demande et de "l'instauration généralisée de restrictions en matière de voyages", précise le CTR.

"Le chiffre d’affaires des hôtels baisse dans une fourchette comprise entre 60% pour les hôtels économiques franciliens hors Paris et près de 85% pour les hauts de gamme parisiens", précise le CTR .  

Les musées et les site touristiques durement touchés

"L'activité des lieux culturels et de loisirs est fortement touchée avec des baisses de plus de 50% de fréquentation pour la majorité des sites de la destination."

Les musées et monuments parisiens ont été très touchés. La baisse de fréquentation pour 2020 est de près de -72% pour le musée du Louvre, -76% pour le musée d'Orsay ou encore -81% pour la Sainte Chapelle. 

En Ile-de-France, la situation est aussi grave avec -75% de fréquentation pour le Domaine de Versailles, -69,8% pour le château de Fontainebleau ou encore -68,7% pour la Basilique Saint-Denis.

Le musée Albert Kahn est le seul qui s'en sort

Seul le musée Albert Kahn (Hauts-de-Seine) a réussi à faire progresser la fréquentation de son site en 2020. Il annonce une hausse de +45,3%. Le musée a accueilli 62.088 visiteurs. 

Son secret : des actions hors les murs et la réouverture du jardin en septembre 2019. 

Le musée a déjà programmé sa réouverture pour cette année 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess