Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Tourisme : les gîtes de France très sollicités, les hôteliers à la peine cet été en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

C'est dans un contexte sanitaire inédit que débutent ce vendredi soir les grandes vacances. Cet été, les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le tourisme vert, ce qui profite à certains professionnels du tourisme en Limousin.

Les gîtes de France de Haute-Vienne et de Corrèze enregistrent un taux de 80% de fréquentation en juillet.
Les gîtes de France de Haute-Vienne et de Corrèze enregistrent un taux de 80% de fréquentation en juillet. © Maxppp - Vanessa MEYER

L'été sera vert ou ne sera pas! Le début des grandes vacances ce vendredi soir annonce officiellement le début de la saison estivale. Après trois mois d'arrêt, la reprise a été fructueuse pour les gîtes de France, qui sont très optimistes pour la saison en Haute-Vienne et en Corrèze. Les hôteliers, au contraire, restent inquiets. 

Les réservations au beau fixe pour les gîtes de France

"On a été assailli de demandes" confie Marie Dumaître, la directrice des gîtes de France de Haute-Vienne. Suite au déconfinement, les demandes de réservation se sont multipliées. La projection pour le mois de juillet est même très bonne. "On a environ 80% de taux de remplissage pour juillet, pour le mois d'août ça commence à arriver" indique la directrice de Haute-Vienne. 

Il y a une clientèle nouvelle, sans aucun doute, qui a décidé d'aller à la campagne 

Cette tendance se ressent également en Corrèze. "Pour le moment, nos chiffres sont bons. Les gens nous demandent beaucoup des maisons isolées et avec piscine" raconte Philippe Bordes, directeur des gîtes de France en Corrèze. Indubitablement, le contexte sanitaire y est pour quelque chose selon Marie Dumaître. "Il y a une clientèle nouvelle, sans aucun doute, qui a décidé d'aller à la campagne".

Inquiétude pour les métiers de l'hôtellerie

A contrario, les infrastructures touristiques situées en ville ou proches des agglomération sont à la peine. "Que ce soit à Brive ou à Limoges, les réservations sont quasi nulles! Mes collègues sont très inquiets pour la suite" déplore Alain Guillou, le président de l'Union des métiers de l'industrie hôtelière (UMIH) de Haute-Vienne. Seuls les hôteliers Corréziens basés dans la vallée de la Dordogne s'en sortent. "Les réservations de dernière minute commencent à arriver!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess