Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Tourisme : pas de rush attendu en Gironde pour le premier weekend de vacances de l'été

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Avec la réouverture tardive des frontières, et les contraintes sanitaires qui restent en vigueur, les professionnels du tourisme de la Gironde affichent des fréquentations en baisse de 30 à 50% pour le mois de juillet. Et ne sont pas sûrs de se rattraper en août et en septembre.

Le mois de Juillet sera très calme craignent les professionnels du tourisme
Le mois de Juillet sera très calme craignent les professionnels du tourisme © Maxppp - maxppp

Avec le début des grandes vacances ce vendredi soir, commence véritablement la saison touristique estivale pour les professionnels de Gironde. Une saison qui sera forcément particulière, à cause des contraintes sanitaires qui restent en vigueur, et des réservations encore très timides, voire carrément inexistantes dans certains secteurs.

A Saint Emilion, la double peine

Les professionnels du tourisme de Saint-Emilion sont notamment très inquiets pour cette saison. Dans les rues de la cité classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, les cars de touristes français n'ont pas repris leurs rotations depuis le déconfinement. Par ailleurs, beaucoup de groupes de personnes âgées ont annulé leur venue. En parallèle, l'énorme gisement de touristes que représentent les paquebots de croisières en escale à Bordeaux, n'ont pas repris leurs rotations et ne seront donc pas là cet été. "Enfin", rajoute désabusé Bertrand Millot, le directeur de l'Office du Tourisme de Saint-Emilion, "les étrangers, qui représentent 40% de notre fréquentation habituelle en été, ne sont pas là non plus... Donc si on s'en tire avec une fréquentation de 30% cet été, on sera déjà pas si mécontents" précise-t-il.

Un horizon un peu plus dégagé sur le littoral

Sur le littoral, les professionnels sont un peu moins démoralisés et font état de réservations "convenables". C'est le cas notamment dans les campings du Médoc, qui dès le déconfinement, ont communiqué sur les grands espaces et les plages à perte de vue pour rassurer une clientèle à la recherche de sécurité sanitaire. Des campings qui ont dû mettre en place, comme tous les établissements touristiques, un protocole sanitaire très contraignant. "Nous avons dû condamner un urinoir sur 2 et un lavabo sur 2" explique Nicolas Dartigues, le directeur du camping de Maubuisson. "Et à tous les postes : ménage, vigiles, agents d'accueil, nous avons embauché du personnel supplémentaire, pour aider les clients à respecter les gestes barrières". 

Un lavabo sur 2 a dû être condamné afin de respecter une distance d'un mètre
Un lavabo sur 2 a dû être condamné afin de respecter une distance d'un mètre © Radio France - Florence Pérusin
A l'accueil, un marquage au sol spécial a été mis en place
A l'accueil, un marquage au sol spécial a été mis en place © Radio France - Florence Pérusin

Des embauches qui représentent des charges supplémentaires pour les établissements, alors que la fréquentation, elle, sera probablement en baisse en Juillet, et reste incertaine en Août. "En conclusion, ceux qui feront des bénéfices cet été se compteront sur les doigts de la main, et je sais déjà que je n'en ferai pas partie!" explique le patron, dont l'établissement a heureusement les moyens de supporter ce manque à gagner. Ce qui ne sera pas le cas de tout le monde...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess