Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tourisme : une haute saison satisfaisante, sans plus, selon les professionnels en Gironde

lundi 27 août 2018 à 14:03 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Après un mois de juillet plutôt "morose" les professionnels du tourisme considèrent que le mois d'août a été "satisfaisant". Rien à voir en tout cas avec l'année record enregistrée en 2017. Cette saison estivale 2018 ne restera pas dans les annales.

Plage Arcachon
Plage Arcachon © Maxppp - maxppp

Arcachon, France

Après une première quinzaine de juillet  "poussive" dans les campings, les hôtels et les restaurants du littoral girondin les professionnels du tourisme ont retrouvé le sourire en août.  Une fois passée la fièvre du ballon rond les français sont enfin partis en vacances. Confirmation avec les chiffres que vient de publier l'institut Gironde tourisme. Enquête réalisée auprès de 220 professionnels. 

Un mois d'août qui sauve la saison mais des français moins présents sur le littoral girondin

La haute saison est jugée positivement par deux professionnels sur trois mais inférieure à celle de l’an dernier par 58% d’entre eux. Si la fréquentation étrangère a été soutenue, 52% des professionnels l’estimant au moins égale à celle de l’an passé, la clientèle française a fait en revanche défaut. Près de deux professionnels sur trois, font ainsi état d ’une baisse de la fréquentation française.

A Bordeaux et dans l’intérieur du département, ce sont aussi les touristes français qui ont fait principalement défaut. 

Canicule, Coupe du monde... Il y a plusieurs facteurs pour Edouard de Teyssière de l'office de tourisme Bordeaux-Métropole

Au final, sans être catastrophique, le pré -bilan pour la période de mai à août se traduit par une baisse de fréquentation ressentie par 67% des professionnels comparativement à une saison 2017 record.

Bilan de la saison à Arcachon