Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours: la Croix Rouge a doublé les maraudes pendant la canicule

-
Par , France Bleu Touraine

La période de canicule est finie mais à Tours la Croix Rouge et l'association Entraide et Solidarités poursuivent les maraudes de jour jusqu'à mardi. Car les Tourangeaux, sans abri ou sans ressource, canicule ou pas, ont encore besoin d'aide alimentaire.

Le camion de la maraude place de la gare à Tours
Le camion de la maraude place de la gare à Tours © Radio France - Denis Guey

Depuis jeudi c'est-à-dire depuis le deuxième jour de la canicule, à Tours la Croix Rouge et l'association Entraide et Solidarités effectuent une maraude de jour quotidienne, en plus de la maraude de nuit. Elles continueront à la faire tous les après-midi jusqu'à demain mardi, de 14H00 à 17H00. Il s'agit de distribuer de l'eau, des fruits et des gâteaux secs aux personnes sans abris, mais aussi à tous les Tourangeaux qui pourraient en avoir besoin. Pour la Croix Rouge et Entraide et Solidarités, il n'y a pas différence.

Jean-Patrick, Sandra et Gaël sont les trois bénévoles de la Croix Rouge qui se mobilisent ce dimanche pour la 4ème maraude de jour de la semaine: "lorsque c'est la canicule on distribue de l'eau fraîche et des fruits afin de donner un apport en eau aux personnes que nous assistons". Sur le parvis de la gare SNCF, Fatima, une jeune femme d'allure fragile, s'approche.

J'ai pris de l'eau parce que finalement il fait encore super chaud. Et des fruits, oranges, bananes, et des gâteaux secs. J'ai souffert de la canicule car je suis asthmatique et j'ai eu beaucoup de mal à respirer, c'était étouffant -Fatima

Le camion de la maraude est vite entouré. Beaucoup de jeunes et des adultes seuls comme  Jean-Paul qui est martiniquais et vit du RSA. La rue semble l'avoir habitué à souffrir sans se plaindre.

Il y a eu une canicule? Je ne savais pas. Est-ce que j'ai souffert? Non, je n'ai pas souffert. Je viens de Martinique, là-bas j'ai connu des canicules. Tenez, je prends de l'eau et des oranges, merci la Croix Rouge! -Jean-Paul, sans abri

Sandra explique que souvent elle voit des sans abri marcher avec un manteau et un bonnet. Elle pense que la rue leur fait oublier la chaleur. Mais il y a la crainte aussi de perdre parfois l'une des seules choses qu'ils possèdent, leurs vêtements. Est-ce que pendant la canicule la maraude a trouvé à Tours des gens en grand danger sanitaire? Gaël répond que non: "quelques personnes déshydratées mais dans l'ensemble çà allait parce qu'il y a parfois de la solidarité chez les habitants, on arrive et on voit les packs d'eau par terre qui ont été donnés aux personnes sans ressource". Ce qui apporte une petite touche d'espoir à la maraude qui, chaque jour, a souvent du mal à mobiliser des bénévoles.

Beaucoup de bouteilles d'eau en réserve pour les distribuer aux personnes qui souffrent de la chaleur et de la soif  - Radio France
Beaucoup de bouteilles d'eau en réserve pour les distribuer aux personnes qui souffrent de la chaleur et de la soif © Radio France - Denis Guey

Ce lundi 1er juillet au matin, à Tours le gymnase Racault qui a affiché complet pendant les 5 jours de la canicule fermera ses portes et toutes les familles se retrouveront à nouveau à la rue. Sandra a travaillé deux jours au gymnase en tant que bénévole de la Croix Rouge et elle en tire un bilan mitigé:"bien pour l'hébergement", pas terrible pour le "thermostat". La canicule, elle était autant à l'intérieur qu'à l'extérieur, dit-elle.