Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours: E.Denis parle du "vieux monde qui résiste" et veut écarter "définitivement" les voitures du pont Wilson

-
Par , France Bleu Touraine

Le nouveau maire écologiste de Tours, confirme sa volonté de fermer durablement le pont Wilson aux voitures. Emmanuel Denis co-signe également ce week-end une tribune dans le journal Le Monde pour militer pour "une relance économique au service de la planète".

Emmanuel Denis, élu nouveau maire de Tours dimanche 28 juin
Emmanuel Denis, élu nouveau maire de Tours dimanche 28 juin © Radio France - Manon Derdevet

Le pont Wilson réservé aux piétons et aux cyclistes à Tours, ça doit continuer au-delà de l'expérimentation ! C'est en tout cas le souhait du nouveau maire écologiste Emmanuel Denis. Interrogé sur France info ce samedi 22 août, il est revenu sur son arrivée à la tête de la municipalité et sur ces gros chantiers pour la ville. 

"Il y a le vieux monde qui résiste" affirme le maire qui a affiché sa volonté d'écarter définitivement les voitures du pont Wilson. "Il faut laisser du temps pour que les choses s'installent, pour que les nouvelles habitudes s'installent, mais je suis très optimiste ! On voit déjà des images circuler sur les réseaux sociaux, où l'on voit des tricycles sur la partie maintenant dévolue aux vélos, ce sont des choses qu'on ne voyait plus avant !" raconte Emmanuel Denis. "Cet espace-là va être réinvesti par les familles par les "vélotaffeurs" qui vont au travail à vélo et je pense qu'elle va faire l'unanimité dans quelques semaines" juge le maire. 

Ecoutez Emmanuel Denis au sujet de l'avenir du pont Wilson à Tours

Une "révolution des mobilités"

"Bien sûr il y a des résistances mais c'est comme ça ! Cette révolution des mobilités on doit la faire et ça passe par ce type de décision. Donc je pense que cette décision, on ne reviendra pas dessus, pour l'instant c'est une expérimentation, bien sûr on regardera ce qui est améliorable et puis j'espère qu'elle va s'installer définitivement", prévoit-il.

Pour encourager les Tourangeaux à utiliser davantage le vélo, l'équipe municipale mise sur sa volonté de créer 40 kilomètres de voies cyclables sécurisées et prévoit de voter dès septembre des aides à l'achat de vélos, qu'ils soient classiques, cargos pour les familles ou même à assistance électrique pour se motiver même sur des parcours un peu plus longs. Les conditions pour pouvoir bénéficier de cette aide sont encore à préciser.

Une tribune dans le journal Le Monde pour une relance économique verte

Un peu plus tôt ce samedi 22 août, Emmanuel Denis avait co-signé une tribune parue dans le journal Le Monde. Un plaidoyer intitulé "Nous pouvons encore inverser la courbe de la destruction de nos écosystèmes" porté par dix-neuf maires et présidents de métropoles écologistes à l’occasion du "jour du dépassement de la Terre", date à partir de laquelle le monde a consommé toutes les ressources que la planète peut lui offrir en 12 mois. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Pour peu que l’on questionne alors nos modes de vie s’entrouvre la possibilité d’un monde d’après. Nous pouvons encore inverser la courbe de la destruction de nos écosystèmes. Nous devons pour cela imaginer un changement durable de nos modes de vie, de production et de consommation qui ne soit pas uniquement contraint par l’urgence", peut-on lire dans cet article.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess