Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : ils se mobilisent contre les animaux dans les cirques

samedi 26 août 2017 à 20:18 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine et France Bleu

Le festival international du cirque de Tours doit se tenir dans un mois. Un festival qui met à l'honneur les arts du cirque. Cependant, un collectif tourangeau s'est créé pour lutter contre les animaux dans les cirques. Ils protestent contre la tenue de ce festival. Du moins, avec les animaux.

Une manifestation a eu lieu ce samedi après-midi, place Jean Jaurès.
Une manifestation a eu lieu ce samedi après-midi, place Jean Jaurès. - Simon Soubieux

Tours, France

Pour l'instant, c'est clair et net dans l'esprit de la métropole de Tours. Le festival international du cirque qui doit se tenir à partir du 29 septembre prochain, aura bien lieu. Et il y aura bien des animaux pour accompagner les numéros. C'est tout le contraire de ce que demande le "collectif contre le festival international du cirque de Tours".

Le cirque d'accord, les animaux non

Bien entendu, pour le collectif, il n'est pas question de contester le cirque en lui-même : " Au contraire, on est content qu'il y ait un festival du cirque à Tours. Simplement, on ne veut pas qu'il y ait de numéros avec des animaux.", explique Alexandra, porte parole du mouvement. Car pour le collectif, c'est très clair : au cirque, les animaux ne sont pas dans des conditions de bien-être.

La métropole en pourparlers

Pour le moment, Philippe Briand, le président de Tours ne se résout pas à interdire les animaux dans les cirques. Mais il a signé une "Charte du bien-être animal". Cette charte préconise la présence d'un vétérinaire toute la durée du festival, ainsi que des temps de pause pour les animaux du festival.

Des cirques sans animaux ?

En France, plusieurs cirques ont choisi de ne plus présenter de spectacle avec des animaux, comme le cirque Bouglione. A l'international, de grosses villes comme Madrid ou Los Angeles ont interdit les animaux dans les cirques. C'est aussi le cas de la Belgique.