Société

A Tours, l'opération "Ma terrasse sans tabac" suscite le scepticisme

Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine mardi 28 mars 2017 à 18:09

En France, certains établissements font désormais valoir une terrasse sans tabac
En France, certains établissements font désormais valoir une terrasse sans tabac © Maxppp - Maxppp

Pour l'instant, il n'y a aucun café ou restaurant d'Indre-et-Loire qui apparaît sur le site materrassesanstabac.com. Cette nouvelle opération du ministère de la santé a pourtant été lancée il y a tout juste une semaine, le 22 mars dernier.

La nouvelle opération du ministère de la santé, "Ma terrasse sans tabac", vise à recenser tous les cafés et restaurants qui proposent des terrasses, totalement ou partiellement, sans tabac. Les établissements qui ont signé une charte allant dans ce sens sont référencés gratuitement sur le site materrassesanstabac.com et sur une application pour mobile. Une initiative prévue dans le cadre du Programme national de réduction du tabagisme 2014-2019. Le ministère de la santé assure qu'elle va aider les anciens fumeurs et tous ceux qui souhaiteraient arrêter le tabac.

Aucune terrasse sans tabac à Tours

Mais à Tours pour l'instant, aucun établissement n'a fait valoir une terrasse sans tabac. Car s'il ne s'agit que d'un recensement pour l'instant, cette opération n'est pas du tout bien vue. Professionnels et clients ont peur qu'à terme les fumeurs soient aussi bannis des terrasses, comme ils le sont de l'intérieur des établissements depuis près de 10 ans.

Marco est le gérant du Temps des Rois, place Plumereau à Tours. Il est aussi le président du syndicat UMIH 37 pour la branche cafés bars et brasseries. Lui craint que cette simple initiative ne mène à terme à l'interdiction totale du tabac sur les terrasses. Son syndicat dénonce par ailleurs la communication qu'en a fait le ministère de la santé. Dans un communiqué, ce ministère assurait en effet que "les représentants des professionnels de l'hôtellerie, de la restauration et des débits de boissons avaient été étroitement associés à ce dispositif". L'UMIH affirme au contraire qu'elle n'a pas été associée à cette opération.

Pour Thomas en tout cas, un client rencontré sur la terrasse d'un bar place Plumereau, ne pas pouvoir fumer sur la terrasse d'un café serait tout simplement aberrant.

"En règle générale, les fumeurs sont sérieux, ils font attention aux femmes enceintes, aux enfants. Je ne trouve pas ça très dérangeant" - Thomas, un client

Michel ne fume pas, mais à la terrasse du même café, il est entouré de fumeurs. Et ce n'est absolument pas un problème pour lui.

"Dehors on peut faire ce qu'on veut, dont fumer. Dans ce cas là, il faut aller jusqu'au bout, interdire de fumer en ville" - Michel, un client

Même son de cloche dans un autre café à quelques mètres de là. Pour sa responsable Céline Hurdiel, la cohabitation entre fumeurs et non fumeurs se passe très bien.

"Selon le sens du vent, les gens peuvent être gênés par la fumée de cigarette pendant qu'ils mangent ou qu'ils prennnent un verre, mais on s'accomode ! On les met dans un endroit où il n'y a pas de fumeurs" - Céline Hurdiel, gérante d'un café à Tours

Elle reconnait que l'interdiction de fumer à l'intérieur des cafés a finalement été une bonne chose pour tout le monde. A l'intérieur il y avait vraiment une gêne. A l'extérieur dit-elle, il ne faut quand même pas exagérer.