Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : le Certem double ses capacités de recherche

-
Par , France Bleu Touraine

Le Certem qui travaille sur les puces électroniques et les composants miniaturisés double sa surface dédiée à la recherche. Coût de l'investissement : 2 millions d'euros.

Le Certem travaille en étroite collaboration avec STMicroélectronics
Le Certem travaille en étroite collaboration avec STMicroélectronics © Maxppp - Clément Mahoudeau/IP3/Maxppp

Tours, France

Le Certem s'agrandit ! Lundi matin, le Centre d'Etudes et de Recherche Technologique de Tours (inauguré en 2014), qui travaille avec STMicroélectronics et l'Université de Tours, a inauguré ses nouvelles salles de recherche, d'une surface de 700 m2. Avec ces aménagement, le Certem passe ainsi de 600 m2 à 1.300 m2. Ces travaux vont permettre d'accélérer la recherche sur les puces électroniques en 3D et les composants miniaturisés. Christine Anceau, qui dirige le CERTEM, explique que l'enjeu c'est de baisser la consommation des véhicules électriques, des appareils électroménagers, des ordinateurs.

Cet agrandissement a coûté 2,1 millions d'euros (après les 8 millions lors de la création du Certam en 2014). Il a bénéficié de subventions de la Région Centre, de Tours-Métropole. 

Le CERTeM, c'est : 

  • Plus de 110 projets financés
  • 80 brevets déposés 
  • 680 publications
  • Plus de 43 entreprises utilisatrices des technologies développées avec le CERTeM dont 22 adhérentes au Pôle de Compétitivité S2E2
Choix de la station

France Bleu