Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : le maire veut des immeubles moins haut avec plus de parkings

-
Par , France Bleu Touraine

Le conseil municipal de Tours va examiner ce lundi 13 mai le nouveau PLU ou Plan Local d'Urbanisme. Il régit les normes de construction sur la ville. Ce plan vise à réduire la hauteur des futurs immeubles et à augmenter le stationnement pour les locataires ou propriétaires.

Le nouveau PLU vise à construire des immeubles moins hauts
Le nouveau PLU vise à construire des immeubles moins hauts © Maxppp - Jean-François Frey/L'Alsace/Maxppp

Tours, France

Le nouveau PLU ou Plan Local d'Urbanisme sera le principal point à l'ordre du jour du conseil municipal qui se réunit ce lundi 13 mai à 17h à Tours. Ce nouveau PLU engage la ville pour 10 ans et fixe le cahier des charges pour les normes de construction. L'idée est de mieux protéger le quotidien des tourangeaux en abaissant notamment les hauteurs maximales des futurs immeubles. Les places de parking devront aussi faire l'objet d'une attention particulière de la part des promoteur. Le maire de Tours, Christophe Bouchet explqiue qu'il souhaite appaiser la ville même si dans certains quartiers on va garder une certaine verticalité. Pour le reste on souhaite envoyer des signaux Mennton, au Champ-Girault, à la Tranchée. 

A Tours-Nord, les habitants étaient assez agacés par la hauteur des immeubles - Christophe Bouchet

Le maire de Tours explique aussi qu'il veut augmenter le nombre de places de parkings par appartement. On va passer de 1 place de parking par appartement, à 1,3. De manière à accueillir 2 voitures par foyer. Ce nouveau PLU fera l'objet d'une enquête publique en septembre. Il sera adopté via un arrêté municipal en décembre et remplacera l'ancien PLU qui date de 2011. Globalement, il fera aussi la place à un plus grands nombre de logements familiaux.  Ce sujet avait déjà inspiré le prédécesseur du maire actuel. Lors de sa première partie de mandat à la tête de la ville de Tours, Serge Babary (LR) s'était déjà indigné contre les constructions "cubiques" qui selon lui fleurissent partout et enlaidissent la ville.