Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : les Frères Toque, Sacré Fernand, deux plateformes de livraison qui se veulent plus responsables

-
Par , France Bleu Touraine

La crise sanitaire a dopé le marché de la livraison de repas, dominé par des plateformes souvent critiquées pour leurs conditions de travail et la nourriture proposée. A Tours, deux entreprises se lancent, ciblant les restaurateurs locaux et garantissant des revenus décents pour les livreurs.

Mickaël Richard, gérant du bar à tapas El Pintxo et représentant à Tours du service de livraison Sacré Fernand
Mickaël Richard, gérant du bar à tapas El Pintxo et représentant à Tours du service de livraison Sacré Fernand © Radio France - Romain Dézèque

Livrer de meilleurs repas, tout en rémunérant au mieux le service. Voilà le créneau que souhaitent prendre Les Frères Toque et Sacré Fernand, deux plateformes de livraisons de repas à domicile qui débarquent à Tours. La première est lancée ce jeudi 29 avril, la seconde débutera début juin. "Il ne s'agit pas de concurrencer Deliveroo ou Uber Eats" affirme Alexandre Bobard, responsable du développement des Frères Toque à Tours, "mais de livrer des restaurants qui travaillent sur de bons produits, avec souvent des restaurateurs indépendants et locaux". La société a lancé son projet à Angers en 2015 et assure travailler aujourd'hui avec 80 restaurateurs. 

Pour Sacré Fernand, l'aventure a débuté à Carcassonne. Et le principe est identique : du qualitatif, au profit des locaux. "Ce que je regrette aujourd'hui avec les services de livraison, c'est la nourriture qu'on nous offre" constate Mickaël Richard, ambassadeur de Sacré Fernand et qui tient lui-même un restaurant, El Pintxo, à Tours, "il manque les restaurateurs locaux, qui travaillent le produit, fait maison de préférence". 

La livraison dopée par le confinement

Les deux représentants constatent que la pandémie a dopé le marché de la livraison. "Le confinement a été un accélérateur, ça a ouvert la voie à tout un panel de consommateurs qui n'étaient pas familiers de ce genre de pratique. Et les restaurateurs voient également un certain intérêt car cela reste un chiffre d'affaires additionnel, qui ne leur demande pas de main d'œuvre en salle ou d'agrandissement" explique Alexandre Bobard. Et qui peut même combler le manque à gagner prévisible du déconfinement progressif, "on va rouvrir avec des distanciations, une table sur deux, or il va bien falloir occuper les cuisiniers" abonde Mickaël Richard.

Salaire horaire fixe pour les livreurs

Autre argument vanté par les deux plateformes : la rémunération des coursiers, censée être plus juste. Avec un salaire horaire fixe, complété par une prime par commande et - pour Les Frères Toque - une prime de "pénibilité" (liées aux conditions météo). Le nombre de livreurs par créneau horaire sera également limité, afin d'assurer un certain niveau d'activité. Une vision "raisonnée" commente Mickaël Richard. Alexandre Bobard affirme de son côté avoir reçu des candidatures de coursiers actuellement en poste chez Uber Eats et Deliveroo. 

Le client devra aussi jouer le jeu, avec des frais de livraison fixes, 3€50 pour Les Frères Toque, 2€90 pour Sacré Fernand. Un prix identique quelle que soit la distance, jusqu'à 10 kms pour Sacré Fernand, qui cible là l'agglomération tourangelle, avec une livraison par véhicule électrique.

#MaSolution

Si vous aussi, vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous, notamment en matière de livraison à domicile, participez à notre consultation “Ma solution”. Partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres.

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess