Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : "On nous a pris pour des cons", raconte un spectateur du match de gala des Pogba

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Comment un match de gala annoncé avec des internationaux français a-t-il pu tourner au fiasco dimanche 29 décembre à Tours ? Pourquoi les Mbappé, Griezmann, Matuidi, ou encore Mandanda n'étaient pas là ? Un absent, voire plusieurs, était envisageable. Tous, c'est suspect.

Paul Pogba a fait le déplacement à Tours mais n'a pas joué ce match de gala car blessé
Paul Pogba a fait le déplacement à Tours mais n'a pas joué ce match de gala car blessé © Maxppp - Mark Kerton

Tours, France

Ce devait être l'événement de cette fin d'année, au profit des enfants de la Guinée, organisé par les frères Pogba. C'est devenu le fiasco 2019. Le match de gala qui s'est déroulé dimanche 29 décembre au stade de la Vallée du Cher à Tours a fait beaucoup de déçus. 9.500 spectateurs avaient garni les gradins, pour voir Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Blaise Matuidi, Laurent Koscielny, Steve Mandanda, Robert Pirès, Jean-Alain Boumsong, Ousmane Dembélé, Moussa Dembélé, Amandine Henry ou encore Olivier Dacourt. Les grands noms du football français annoncés n'étaient pas là. Seules têtes d'affiche : Andy Delort et Pascal Feindouno. Certes, la liste était au conditionnel mais le mécontentement des spectateurs vient du fait que tous étaient absents. 

Comment expliquer ce fiasco et répondre au torrent de critiques sur les réseaux sociaux dès l'après-midi du match ?

Pour l'instant, il n'y aura pas de prise de parole officielle. Les organisateurs vont se réunir d'ici la semaine prochaine pour faire un bilan de ce week-end (vente aux enchères, concert, match de football). Ils assurent d'ores et déjà que "chaque euro collecté sera bien reversé pour aider les enfants de Guinée". Mais au-delà de ce message, on sent bien un profond malaise. "On entend les critiques. On ne peut que constater le désarroi des spectateurs quand on va sur les réseaux sociaux", dit un organisateur. Vingt-cinq mails sont arrivés à l'organisation. "Nous répondrons à chacun d'eux", promet-il.  

Quel footballeur international avait réellement donné son accord ?

Ce même membre de l'équipe organisatrice dévoile quelque peu les dessous du match. Les contacts de footballeurs, ils étaient "chez les Pogba". "On a découvert que le plateau footballistique espéré n'était pas là juste avant le coup d'envoi". "Je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'absents !" Des absents ou des leurres pour vendre des places ? Quel joueur avait réellement donné son accord pour venir à Tours dimanche ? On est en droit aujourd'hui de se poser la question.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu