Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : ouverture du gymnase Raspail pour accueillir des sans abris

jeudi 5 juillet 2018 à 11:36 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le gymnase, d'une capacité de 50 places, devrait être ouvert pour 15 jours. Actuellement, entre 70 et 80 personnes se retrouvent sans solution d'hébergement après un appel au 115.

Illustration hébergement d'urgence
Illustration hébergement d'urgence © Maxppp - Xavier De Fenoyl/La Dépêche du Midi/Maxppp

Tours, France

Alors que le 115 est actuellement saturé à Tours, la Préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzechowski vient d'annoncer l'ouverture du gymnase Raspail dans le quartier de la Rotonde, et ce pour une durée de 15 jours, pour permettre l'hébergement d'urgence de sans abris. Actuellement, entre 70 et 80 personnes se retrouvent sans solution après un appel au 115. Et ce malgré les 494 places d'hébergement d'urgence sur le département dont 491 sur la métropole de Tours (les 3 autres sont à Chinon). Lundi dernier par exemple, il y a eu 74 refus. Face à cette situation, la préfecture a demandé à la ville de Tours de mettre à disposition dès ce vendredi soir le gymnase Raspail à Tours. C'est l'association humanitaire Entraide et Solidarités( ex Entraide Ouvrière) qui gère l'hébergement d'urgence. Pour la préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzechowski, on est confronté à des familles avec enfants qu'on refuse, mais aussi des personnes en situation de handicap, donc nous devons mettre à l'abri ces populations fragiles.

Le gymnase d'une capacité de 40 à 50 places sera ouvert pour 15 jours. J'espère que c'est une situation passagère, dit la Préfète,  liée peut être à la chaleur.  Il faut peut être travailler à l'avenir à des hébergements plus nombreux mais moins coûteux.