Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : 4 blessés et 11 interpellations du côté des lycéens lors d'affrontements avec les policiers

vendredi 30 novembre 2018 à 8:50 - Mis à jour le vendredi 30 novembre 2018 à 17:53 Par Manon Derdevet, France Bleu Touraine

Entre 700 et 800 lycéens ont défilé ce matin dans les rues de Tours, rue Nationale.Des affrontements entre policiers et lycéens ont fait 4 blessés légers du côté des jeunes. Il y a 11 interpellations.

A 17h on compte encore une cinquantaine de  manifestants
A 17h on compte encore une cinquantaine de manifestants © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

17h30 - La situation semble revenir à la normale. Les 50 lycéens qui restaient sur la place Jean Jaurès à Tours sont partis. Ils étaient étroitement surveillés par les forces de l'ordre.

Les policiers surveillent les derniers manifestants - Radio France
Les policiers surveillent les derniers manifestants © Radio France - Denis Guey

Au total, entre 700 et 800 lycéens sont descendus dans la rue ce vendredi matin à Tours. Ils étaient nombreux à 10h à se rassembler rue Nationale, et place Jean Jaurès. Le Tram a du être arrêté. La manifestation était au départ bon enfant, mais elle a dégénéré. 

Les forces de l'ordre tentent de repousser les lycéens vers Grammont - Radio France
Les forces de l'ordre tentent de repousser les lycéens vers Grammont © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

14h - Entre 150 et 200 lycéens étaient toujours sur place, d'où un ordre de dispersion menée par les forces de l'ordre. Des policiers ont couru derrière certains manifestants pour les faire partir du centre-ville. Il y a eu aussi quelques affrontements. Des gaz lacrymo ont aussi été utilisés. 

4 blessés chez les lycéens et 10 interpellations

Le DDSP, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Stéphane D'hayer parle de 11 interpellations côté manifestants, essentiellement pour des feux de poubelles. Un jeune de 15 ans a aussi été interpellé  pour avoir caillassé une voiture à l'aide de pavés. Il y a 4 blessés côté lycéens, aucun côté policiers. Vers 17h, 50 manifestants étaient encore présents sur les voies du Tram, Place Jean Jaurès. Le Tram ne circulait pas.  Les forces de l'ordre tentaient de les faire reculer vers l'avenue Grammont. Visiblement la situation semble revenir à la normale à 17h30.

Des lycéens estiment que l'action des policiers était parfois disproportionnée. 

Les raisons de leur mobilisation : le soutient aux gilets jaunes mais les lycéens voulaient aussi protester contre la sélection à l'université, le manque de professeurs en milieu rural ou encore le service national universel.

12h - La police est intervenue à la fin de la manifestation pour disperser les derniers lycéens qui protestaient. 

Les forces de l'ordre sont descendus dans la rue pour disperser la manifestation des lycéens - Radio France
Les forces de l'ordre sont descendus dans la rue pour disperser la manifestation des lycéens © Radio France - Denis Guey

11h 30 - Des élèves tourangeaux des lycées de Vaucanson et de Grandmont, les deux plus grands établissements d'Indre et Loire, ont bloqué leurs établissement depuis ce vendredi matin. Des lycéens mais aussi des étudiants, lycéens ont ensuite déferlé place Jean Jaurès.

La circulation du Tram est arrêtée. - Radio France
La circulation du Tram est arrêtée. © Radio France - Denis Guey

11h - Quelques lycéens sont même montés sur des poubelles, en criant "résistance", mais la mobilisation est restée calme.

Le cortège lycéen rue Nationale à Tours  - Radio France
Le cortège lycéen rue Nationale à Tours © Radio France - Denis Guey

7h30 / 8h - Ils étaient à chaque fois plusieurs dizaines de manifestants sur devant leurs établissements et répondaient à l'appel de l'Union Nationale Lycéenne. Des perturbations ont également été signalées devant le lycée Descartes.

Plusieurs dizaines de lycéens se sont retrouvés devant le lycée Grandmont ce vendredi 30 novembre - Aucun(e)
Plusieurs dizaines de lycéens se sont retrouvés devant le lycée Grandmont ce vendredi 30 novembre - Alexis Mercier

A Joué-lès-tours, une poignée d'élèves se sont rassemblés devant le lycée Jean Monet mais ils ne bloquaient pas l'entrée de l'établissement et les cours ont bien lieu. Dans les lycées Chaptal et Léonard de Vinci à Amboise, une cinquantaine de manifestants se sont également réunis, sans pour autant bloquer l'établissement. 

Le lycée Paul-Louis Courier était également le lieu de rencontre de nombreux manifestants ce vendredi matin.