Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : premier week-end morose pour les quatre marchés de Noël

-
Par , France Bleu Touraine

Les quatre marchés de Noël de Tours ont ouvert vendredi soir. Des marchés éclatés dans la ville, une première et le bilan de ce premier weekend est mitigé, la pluie, le changement des habitudes, et la manifestation du samedi ont démotivé la clientèle.

Les chalets de la place de la Résistance
Les chalets de la place de la Résistance © Radio France - Denis Guey

Cette année, la ville de Tours n'a pas organisé un grand marché de Noël comme chaque année, pour s'adapter à la cirse sanitaire, cxe sont quatre marchés qui ont ouvert pour le week-end ce vendredi soir. Des marchés répartis dans la ville mais qui n'ont pas attiré la foule. La météo et la manifestation de ce samedi ont découragé les clients. 

Place de la Résistance et place Châteauneuf, l'ambiance est triste ce dimanche. Chaque place accueille une dizaine de chalets. Il pleut et les clients sont rares et si après deux jours d'ouverture, la majorité des commerçants reste optimiste, d'autres ne cachent pas leur déception comme cette commerçante qui tient un chalet de livres ésotériques et de sculptures décoratives

Une commerçante très déçue par le marché de Noël place Chateauneuf

Le chalet des Restos du Cœur et de France Bleu Touraine
Le chalet des Restos du Cœur et de France Bleu Touraine © Radio France - Denis Guey

Place de la Résistance, Pascal qui propose ses miels récoltés à Fondettes garde l'espoir malgré cette morosité, "les gens, on sent que ça tire un peu, mais c'est normal, après ça va être la précipitation sur les deux derniers week-end, ils vont se lâcher et on n'aura pas assez de miel" prédit il.  

Cette cliente semble satisfaite de l'existence de quatre marchés de Noël au lieu d'un marché unique traditionnel, "on a déjà fait deux marchés avec mon fils, cela fait un petit parcours dans la ville, c'est rigolo," explique-t-elle. Direction place Chateauneuf où l'on rencontre Pierre qui tient "La carriole ensoleillée" et vend des épices. "Il ne faut pas sombrer dans le pessimisme", dit-il. "Les Tourangeaux sont surpris par ces marchés éclatés, moi je trouve l'idée excellente de faire se promener les gens et d'avoir somme toute une ambiance cosy"  -Un vendeur d'épices et d'herbes aromatiques 

Des marchés ouverts uniquement le week-end

Chacun attend avec plus ou moins d'impatience le retour d'une clientèle qui se fait désirer, en priant aussi pour que chaque week-end ne soit pas perturbé par des manifestations. Les quatre marchés de Noël sont fermés en semaine, ils n'ont l'autorisation d'ouvrir que les week-end jusqu'à Noël. Le chalet des Restos du Cœur et de France Bleu Touraine avait déjà collecté 400 jouets samedi soir pour les enfants des bénéficiaires des Restos. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess