Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tours : un rassemblement à 15 h devant le palais de justice pour Garba, ce migrant reconnu mineur puis majeur

-
Par , France Bleu Touraine

D'abord reconnu mineur par le juge des enfants en octobre 2018, cette décision concernant ce jeune malien a été annulée par la cour d'appel d'Orléans. Un rassemblement pour soutenir Garba est prévu ce samedi, à 15h, devant le palais de justice de Tours.

Le palais de justice de Tours
Le palais de justice de Tours © Radio France - Xavier Louvel

Tours, France

Près d'un an sépare les deux décisions concernant l'âge de Garba, ce jeune malien arrivé en France. La première date du 26 octobre 2018 quand le juge pour enfants, suite aux tests osseux, confirme qu'il a bien 15 ans et qu'il est mineur. La deuxième décision provient de la cour d'appel d'Orléans, portée par le Conseil départemental, le 7 septembre dernier, qui invalide ce jugement arguant que Garba ne dispose d'aucun papier d'identité et donc qu'il ne peut pas prouver qu'il est majeur.

Or, quand une personne se retrouve avec le statut de " mineur isolé étranger ", elle ne peut être expulsée car elle est dispensée de titre de séjour et en situation régulière jusqu'à sa majorité.

" L'absurdité du système "

Une décision vivement contestée par l'AMMI Val d'Amboise, une association spécialisée dans l'accueil des mineurs migrants, par la voix de sa présidente, Cécile Labaronne. Elle évoque " une nouvelle vie en France " pour Garba qui avait " un appartement [...] une scolarisation au collège, et [...] un patron avec qui il avait commencé son apprentissage il y a une semaine ". D'après elle, depuis l'invalidation du jugement, son contrat et sa scolarité sont suspendus.

Cécile Labaronne dénonce " l'indignité " du Conseil département d'Indre-et-Loire, en assurant que l'association soutiendra le jeune malien dans son pourvoi en cassation. Elle appelle " tous les citoyens à se rassembler à 15h devant le palais de justice de Tours ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu