Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : malgré la polémique, le centre LGBTI maintient sa zone "non-mixte" pour la manifestation de samedi

-
Par , France Bleu Touraine

Le centre LGBTI de Touraine organise samedi une manifestation pour dénoncer l'homophobie. Sur les réseaux sociaux, il relaye un propos interdisant à "toute personne blanche" de "s’incruster" dans le cortège. Une erreur selon le porte-parole, qui maintient pourtant une zone "non-mixte".

Capture d'écran du compte LGBTI de Touraine
Capture d'écran du compte LGBTI de Touraine -

A l'occasion d'une manifestation organisée ce samedi à Tours pour la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, le centre LGBTI de Touraine a publié une story sur les réseaux sociaux, dans laquelle il est écrit que "toute personne blanche qui essaiera de s’incruster dans ce cortège se fera cordialement (ou non) dégager". Une publication reprise et dénoncée  par le conseiller municipal d'opposition Olivier Lebreton, qui appelle le maire Emmanuel Denis à condamner ces propos.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le maire de Tours, l'écologiste Emmanuel Denis, n'a pas tardé à répondre. Dans un tweet, il évoque une polémique instrumentalisée par l'extrême droite et relayée par la droite locale. Emmanuel Denis en profite pour renouveler sa confiance au centre LGBTI de Touraine. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une formulation à l'initiative d'un "partenaire'" de la mobilisation

Contacté, le porte-parole du centre LGBTI de Touraine explique que la formulation est à l'initiative du Collectif antiraciste de Tours, "partenaire" de la mobilisation, et que le centre LGBTI l'a "repartagé" sans vérifier son contenu. "On l'a publié car c'est un partenaire en qui on a confiance, avant de se rendre compte du propos... Evidemment c'est une phrase que l'on condamne, cette story nous a échappé, nous dessert complètement et n'est pas en adéquation avec nos idées" tempère Johan Yager. 

Capture d'écran du compte Instagram du centre LGBTI de Touraine
Capture d'écran du compte Instagram du centre LGBTI de Touraine -

Ce qui ne signifie pas pour autant que la présence d'une zone "non-mixte" n'est plus à l'étude. Sur le réseau Instagram (cf. ci-dessus), le centre LGBTI de Touraine explique que cette zone sera "mise en place", car "certaines personnes racisées ne se sentent pas à l’aise dans des cortèges mixtes".  Le centre précise dans son post "qu'aucun contrôle ne sera réalisé". Une réunion doit se tenir mardi soir pour clarifier la situation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess