Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Tous Apprentis

Tous Apprentis en Ile-de-France : le meilleur moyen pour entrer dans le monde du travail

lundi 28 mai 2018 à 5:04 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

France Bleu vous propose ce lundi une journée "Tous Apprentis" en partenariat avec France 3. En Ile-de-France, nombreuses sont les entreprises qui souhaitent recruter des jeunes pour un contrat d'apprentissage. Découvrez deux entreprises qui cherchent des apprentis.

Journée France Bleu  "Tous Apprentis"
Journée France Bleu "Tous Apprentis" © Radio France - Martine Bréson

Paris, Île-de-France, France

France Bleu met l'accent sur l'apprentissage et fait de ce lundi 28 mai 2018 la journée "Tous Apprentis" en partenariat avec France 3. 

Aujourd'hui, l'apprentissage concerne de nombreux secteurs. Beaucoup de sociétés cherchent des apprentis. Et pour certaines, comme le salon de coiffure "Brigit" à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, ce n'est pas simple de trouver un bon candidat.

Recherche apprenti motivé

Brigitte Mouillard est la patronne du salon de coiffure "Brigit". Elle l'a ouvert il y a huit ans dans une petite rue de Neuilly (Hauts-de-Seine). Elle emploie quatre personnes dont un apprenti. Elle cherche une ou un deuxième apprenti pour septembre 2018. Elle sait déjà que ce ne sera pas facile. Il y a peu de candidats pour le poste qu'elle propose.

Le métier de coiffeur est fatiguant et il y a beaucoup d'étapes avant d'arriver à la coupe des cheveux, la partie la plus intéressante de ce métier. Shampoing, brushing, les jeunes se lassent vite et rares sont ceux qui continueront. En trente ans de métier, Brigitte Mouillard a vu passer une trentaine d'apprentis et seuls deux ou trois sont devenus coiffeur. C'est un métier qu'on doit choisir par passion, dit-elle, et c'est ce type d'apprenti qu'elle cherche. Elle veut quelqu'un de motivé. 

Si vous êtes intéressé par ce contrat d'apprentissage, il suffit de téléphoner au salon "Brigit" à Neuilly-sur-Seine (01 47 22 29 09) pour se faire connaitre.

Les apprentis ingénieurs sont chouchoutés

La société Linkt a été créée en 2017. Elle gère les télécoms des entreprises et elle compte bien trouver 15 apprentis ingénieurs dans les semaines qui viennent. Elle en emploie déjà beaucoup. Ils sont 45 en plus des 225 salariés de la société. Linkt les entoure, elle les encadre, elle les soutient car l'objectif c'est qu'ils restent dans l'entreprise une fois formés. C'est l'enthousiasme, la motivation, l'envie qui priment là-aussi pour les recruteurs car, pour les connaissances, elles seront données au sein de l'entreprise explique Quentin Mazurier, le Directeur Général Délégué de Linkt qui a lui-même été apprenti.

Pour les entreprises comme Linkt garder longtemps des salariés en CDI est un vrai défi. Recruter des apprentis permet non seulement à l'entreprise de les former mais aussi de les fidéliser. Pas facile de trouver des candidats car nombreuses sont les sociétés aujourd'hui qui misent sur l'apprentissage et il faut déployer les grands moyens pour attirer l'attention des élèves ingénieurs qui sont donc très courtisés.

Linkt recrute toute l'année pour ses bureaux à La Défense mais aussi à Rouen, le siège, à Aix en Provence, à Lyon ou encore à Lille . Pour poser sa candidature, il suffit d'aller sur son site et de déposer son CV.