Société

Tous écrivains à l'Escale du livre de Bordeaux

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde lundi 13 avril 2015 à 7:00

L'atelier d'écriture
L'atelier d'écriture © Radio France

A l'occasion de la 13ème édition de l'Escale du livre Franck Prévot, auteur de littérature jeunesse, animait un atelier d'écriture. Une vingtaine de participants ont planché sur la traduction d'un poème en indonésien. Difficulté de l'exercice : traduire des mots sans en connaître la signification.

Plusieurs dizaines de milliers de lecteurs étaient réunies à Bordeaux ce weekend à l'occasion de la treizième Escale du livre. Cela se passait dans le quartier Sainte-Croix. 150 auteurs français et étrangers avaient fait le déplacement.

Au programme : des dédicaces, des débats et des conférences. Parmi les têtes d'affiches cette année : Erri De Luca, Jérôme Garcin, Laurent Gaudé, Mona Ozouf ou encore Will Self.

L'Escale du livre c'est aussi pour certains l'occasion de mettre la main à la pâte . Pour preuve cet atelier d'écriture poétique organisé samedi matin par Franck Prévot. L'auteur de livres pour enfants avait écrit un poème en indonésien et proposait à ceux qui le souhaitaient de le traduire. Difficulté : aucun participant ne parlait indonésien. Il fallait donc utiliser ses sensations et improviser

Un exercice auquel s'est prêtée Karine, une orthophoniste amoureuse des mots .

"L'écriture me fait vivre très profondément. Ca vient toucher quelque chose de sensible, de l'ordre de l'imaginaire et du rêve. Tout est bon dans ce qu'on écrit. Il suffit d'avoir un stylo et un petit carnet. Ca peut être dans le tramway, à la plage ou au supermarché. Tout est matière à écriture."

Pour Franck Prévot, l'écriture n'appartient pas aux écrivains . Il suffit d'une grosse envie et de se lancer.

"D'où vient ce besoin d'écriture ? Je ne sais pas. C'est un grand mystère. Il y a 1000 raisons qui peuvent donner envie d'écrire. C'est le plaisir de raconter des histoires, de faire parler une petite voix qui est en nous."

Il y a 1000 raisons qui peuvent donner envie d'écrire

"Dans le tram, à la plage ou au supermarché, tout est matière à écriture"