Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Tous en bleu et blanc : Castres prépare sa finale de rugby contre Montpellier

jeudi 31 mai 2018 à 12:03 Par Bénédicte Dupont et Damien Gozioso, France Bleu Occitanie

Castres, sous-préfecture du Tarn, s'apprête à vivre sa troisième finale de Top 14 en cinq ans. Le Castres Olympique affronte la grosse écurie de Montpellier samedi au Stade de France. La ville et ses 40.000 habitants n'attendent que cela. Reportages.

Supporters réunis à Castres pour suivre la demi-finale le 26 mai, face au Racing 92.
Supporters réunis à Castres pour suivre la demi-finale le 26 mai, face au Racing 92. © Radio France - Boris Loumagne

Castres, France

Le Castres Olympique, onzième budget du Top 14, tient tête depuis des années aux ténors et métropoles du rugby français. À vrai dire, le club de Pierre Fabre dame le pion aux cadors depuis une petite dizaine d'années : champion de France 2013, il n'a manqué la phase finale qu'à une seule reprise depuis 2010.

La ville de Castres vibre au rythme du club. - Radio France
La ville de Castres vibre au rythme du club. © Radio France - Damien Gozioso

Les commerçants à fond les ballons

Les  commerçants ont habillé leurs devantures aux couleurs du CO depuis plusieurs jours, toute la ville mobilisée derrière le club.

Reportage auprès des commerçants castrais (1'18'')

Le bureau de tabac de Samuel est particulièrement décoré : "Les gens ne pensent qu'à ça. Et puis il ya  un challenge entre commerçants, à qui mettra un fanion de plus". Même la coiffeuse Stéphanie a proposé à ses clients de bomber leurs cheveux s en bleu et blanc et bleu. Mais avant samedi car le jour J, elle sera à Saint-Denis au Stade de France.

Mon facteur est fan du Stade Toulousain. Je l'ai convaincu de supporter le CO samedi et il portera les couleurs en bleu et blanc pendant sa tournée lundi prochain! — Serge, horloger

Troisième finale en 5 ans, les supporters castrais sont rôdés. - Radio France
Troisième finale en 5 ans, les supporters castrais sont rôdés. © Radio France - Boris Loumagne

Un Brennus en chocolat

À la chocolaterie Les chocolats de Josépha" on a carrément moulé une réplique taille réelle du bouclier de Brennus ! L'ancien propriétaire de la chocolaterie avait créé le moule directement sur le bouclier original gagné par les Castrais en 1993.  Et celle qui lui a succédé a, comme en 2013 et 2014 pour les précédentes finales du CO, perpétué la tradition.

Huit kilos de chocolat pour ce Brennus! - Aucun(e)
Huit kilos de chocolat pour ce Brennus! - La chocolaterie de Josepha

On a gardé le moule de 1993. Huit kilos de chocolat noir et de la poudre d'or. Dans l'idéal, on voudrait refaire un moule avec les dates qui manquent, notamment 2013.— Josépha Blé

La chocolaterie de Josépha et le bouclier de Brennus (52'')

Bon courage pour trouver un commerce ouverte samedi! - Radio France
Bon courage pour trouver un commerce ouverte samedi! © Radio France - Damien Gozioso

Un ancien champion de 93 devenu gérant d'un bar

Le club espère qu'il y aura au moins 10.000 supporters au Stade de France. Et qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, les joueurs et le staff du CO feront encore un détour une fois rentrés par l'Español Bar. C'est un peu devenu le QG pour fêter les victoires en phase finale. Quoi de plus normal puisque l'endroit est tenu par l'ancien champion de France 93, José Diaz, aujourd’hui âgé de 55 ans.

Reportage à l'Espagnol Bar (1'18'')

L'international espagnol a fait toute sa carrière à Castres, de 1986 à 2002. Quand il a raccroché les crampons, il est resté dans sa ville de cœur et a remplacé le Café Coll, institution pour les joueurs castrais jusqu'au début des années 2000. José Diaz se tâte encore : va t-il suivre la finale dans son bar, ou dans les tribunes du Stade de France?

En 93, on a affronté Grenoble qu'on appelait à l'époque les Mammouths. Et on les a battus. Moi j'y crois.— José Diaz

Commerces, balcons et panneaux aux couleurs du CO. - Radio France
Commerces, balcons et panneaux aux couleurs du CO. © Radio France - Damien Gozioso

Le Castres Olympique a affrété pour ses supporters un train spécial et au moins 20 bus samedi direction la région parisienne. L'équipe, elle, est partie jeudi en début d’après-midi de l’aéroport de Castres-Mazamet à Labruguière.

LIRE AUSSIMathieu Babillot dans Club XV : Le Castres Olympique en finale "ça ouvre l'appétit"

Demi-finale Top 14 Racing 92-Castres : "la sous-préfecture du Tarn" s'invite en finale !