Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - "Tous en jupe le 8 mars" : l'appel d'un lycéen haut-savoyard pour la journée des droits des femmes

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Dans une vidéo postée mercredi sur les réseaux sociaux, Loïc Dumont appelle tous les lycéens et lycéennes à venir en jupe le 8 mars pour la journée des droits des femmes. En terminale du lycée Saint-Joseph à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), il veut protester contre les "inégalités vestimentaires".

Illustration lycée
Illustration lycée © Maxppp - Josselin Clair

"On peut faire changer les choses alors suis-moi !" Dans une vidéo publiée mercredi sur les réseaux sociaux, Loïc Dumont appelle tous les lycéens et lycéennes à venir en jupe le lundi 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Âgé de 18 ans, il est actuellement en terminale au lycée Saint-Joseph à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie).

Le jeune homme veut protester contre "les inégalités sociales" vestimentaires entre les hommes et les femmes. "Les vêtements n'ont pas de genre, les femmes peuvent porter des jupes sans problème. On est tous révulsés par ces inégalités." Un nouvel événement a été le déclencheur cette semaine explique le lycéen. 

"Une fille de ma classe a été collée car elle avait une jupe qui s'arrêtait cinq centimètres au-dessus du genou. Cela m'a révolté. Ce n'est pas parce qu'on a une jupe au-dessus de genou que l'on est décent ou non. On respecte quand même l'enseignement. Les garçons, comme les filles, peuvent s'habiller comme ils ou elles le souhaitent."

Selon Loïc, les jeunes doivent se mobiliser pour faire évoluer les mentalités. "J'ai du mal à penser que les adultes changeront d'état d'esprit. C'est notre devoir en tant que jeunes de changer les choses. "

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess