Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Internet : tous les foyers isérois seront raccordés à la fibre très haut débit d'ici à 2024

-
Par , France Bleu Isère

En décembre 2016, le président du département de l'Isère, Jean-Pierre Barbier, avait fait une promesse : en 2024, toutes les communes iséroises seront raccordées à la fibre très haut débit. Le délai sera-t-il tenu ? Le Département et SFR ont fait un état des lieux à mi-parcours du chantier.

Le chantier pour raccorder tous les foyers isérois à la fibre très haut débit a démarré en décembre 2016 et devrait être terminé en 2024.
Le chantier pour raccorder tous les foyers isérois à la fibre très haut débit a démarré en décembre 2016 et devrait être terminé en 2024. © Maxppp - Rémy Perrin

C'était une promesse du président du département de l'Isère, Jean-Pierre Barbier : tous les Isérois auront accès à la fibre très haut débit d'ici à 2024. Les grandes agglomérations, celles de Grenoble, Vienne et Bourgoin-Jallieu, sont déjà couvertes mais il reste 92% du territoire à équiper. À mi-parcours du projet démarré le 9 décembre 2016, Jean-Pierre Barbier a fait un point sur l'avancée du chantier, aux côtés d'Alain Weill, le patron de l'opérateur SFR qui est en charge des travaux, et de Lionel Recorbet, le président d'Isère fibre. 

Un quart des équipements déjà installés

En mars prochain, 100.000 prises, soit environ un quart de la totalité des prises de raccordement prévues pour 2024, seront commercialisables en Isère. Le chantier a été ralenti par des "défaillances sur environ 3 prises sur 10", explique Alain Weill, le président directeur général de SFR mais il assure que ces problèmes techniques ont tous été résolus et que l'opérateur va mettre les bouchées doubles pour atteindre l'objectif de 2024, notamment en passant à un rythme de croisière de 80.000 prises construites chaque année. 

"L'objectif de 2024 sera atteint" : Jean-Pierre Barbier, président du département de l'Isère.

Un chantier précurseur et hors-norme

L'Isère est l'un des premiers départements français à équiper intégralement son territoire avec la fibre très haut débit. "Le département a anticipé l’urgence de la fibre. La crise sanitaire a changé nos habitudes et révèle que la fibre est plus qu’indispensable pour le télétravail, l’école connectée, la télémédecine", détaille Alain Weill.

"L'Isère n'est pas en retard" : Alain Weill, patron de SFR.

Les travaux de déploiement de la fibre en Isère sont exceptionnels de part le nombre de prises (450.000 prises) et de communes à équiper (466 communes) mais aussi parce que le territoire montagneux pose des contraintes techniques. "Certaines solution technologiques qui existent en plaine n'existent pas forcément en montagne et les conditions climatiques en période hivernale sont une contrainte supplémentaire. Cela fait partie des aléas que nous avons anticipé", rassure Lionel Recorbet, le président d'Isère fibre en charge du développement de la technologie dans le département pour le compte de SFR. 

"Nous traitons ce déploiement en nous adaptant aux contraintes du territoire" : Lionel Recorbet, président d'Isère fibre.

Pas de calendrier précis

100% des communes iséroises, même les plus rurales, les plus isolées et celles qui sont situées en altitude seront reliées à la fibre très haut débit d'ici à 2024 mais il est impossible de dire quel secteur sera raccordé à quelle date car "tous les quartiers d'une commune ne seront pas forcément desservis en même temps", explique Jean-Pierre Barbier.

SFR est en charge de la construction du réseau mais celui-ci sera ensuite loué à tous les fournisseurs d'accès à Internet, permettant aux Isérois de choisir l'opérateur qu'ils souhaitent pour bénéficier de la fibre à très haut débit. Au total, le coût du projet s'élève à 525 millions d’euros, dont 70 millions d'euros financés par le Département, 45 millions par l'ensemble des intercommunalités de l’Isère et 82,5 millions par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess