Société

Toussaint : dans le public les obsèques coûtent 30% moins cher

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère et France Bleu mardi 1 novembre 2016 à 9:09

Les cimetières sont très fréquentés à la Toussaint. Photo d'illustration
Les cimetières sont très fréquentés à la Toussaint. Photo d'illustration © Maxppp - Vincent Isore

L'agglomération grenobloise dispose d'un service de pompes funèbres publiques, ce qui garantit à ses clients des tarifs très avantageux par rapport aux prestations privées. Le directeur des PFI, Jean-Marc Corgier, était l'invité de France Bleu Isère en ce premier novembre.

La crémation représente environ 30 à 35 % des inhumations en France, le chiffre grimpe à 48% dans l'agglomération grenobloise. D’où le projet des Pompes funèbres intercommunales (PFI) de construire un nouveau crématorium à Voiron. Par ailleurs, le marché des obsèques constitue une vraie manne financière. Le coût moyen des obsèques selon une enquête parue dans Aujourd'hui en France varie de 4053 euros en moyenne en province et près de 7000 euros à Paris pour une inhumation, et entre 3500 et 4100 pour la crémation. "L'avantage du service public, confie Jean-Marc Corgier le nouveau directeur des PFI, c'est que le prix sont beaucoup plus bas". Soit 2800 pour la crémation et 3500 euros pour l'inhumation.

"Après le scandale, la situation est apaisée"

Arrivé à ce poste en mars dernier après le scandale de la rémunération de l'ancienne directrice, Jean-Marc Corgier reconnait que cette affaire a nui à l'image des PFI mais pour lui c'est du passé, il salue ses équipes qui ont su surmonter la tempête. Jean-Marc Corgier évoque également cette enquête de "60 millions de consommateurs" à propos des contrats obsèques qui ne seraient pas une bonne affaire pour les souscripteurs.

"Lors des contrats obsèques signés auprès des banques, il y a un risque de verser plus que le cout des obsèques"

Il conseille de signer des contrats directement avec les pompes funèbres, les sommes versées étant dans ce cas là plafonnées au coût réel des obsèques, ce qui permet aux proches, lors du décès de ne rien avoir à payer. "Une vraie preuve d'amour du défunt à sa famille, pour les proches c'est un énorme poids en moins" conclu Jean-Marc Corgier.

Jean Marc Corgier nouveau directeur des PFI de l'agglomération grenobloise.

Jean Marc Corgier - Radio France
Jean Marc Corgier © Radio France - Thomas Coignac