Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : peut-on fleurir les tombes de nos proches pour la Toussaint ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Si les fleuristes et les cimetières restent ouverts jusqu'à dimanche soir, la question des déplacements pour fleurir les tombes à l'occasion de la Toussaint n'est pas totalement résolue. Jean Castex a évoqué "une tolérance", mais les déplacements entre régions sont interdits par le reconfinement.

"Une tolérance sera appliquée" a expliqué le Premier ministre, Jean Castex (illustration)
"Une tolérance sera appliquée" a expliqué le Premier ministre, Jean Castex (illustration) © Radio France - Nathalie Col

En détaillant les modalités du reconfinement en France, le Premier ministre n'est pas entré dans le détail concernant les déplacements pour fleurir les tombes à l'occasion du week-end de la Toussaint. "Une tolérance sera appliquée pour les cérémonies prévues ce week-end de la Toussaint, ainsi que les déplacements dans les cimetières et les commerces de fleurs", a simplement dit Jean Castex. 

Les fleuristes ouverts ce week-end

Seules certitudes, rappelées par le Premier ministre après qu'Emmanuel Macron les ait déjà évoquées : les fleuristes restent ouverts jusqu'à ce dimanche 1er novembre inclus, tout comme les cimetières. Si Jean Castex a parlé de "tolérance" concernant les déplacements dans les cimetières, il n'en n'a pas détaillé les contours géographiques. A priori, les déplacements pour fleurir des tombes à l'intérieur d'une région ne devraient donc pas poser de soucis.

Cependant, si vous comptez vous rendre sur la tombe d'un proche dans une région qui n'est pas celle de votre lieu d'habitation, cela pourrait être plus compliqué. En effet, lors de son allocution Emmanuel Macron a indiqué que "les déplacements d'une région à une autre [seraient] interdits" lors du reconfinement. 

Emportez plusieurs documents

Seuls conseils pour le moment : n'oubliez pas de vous munir de la nouvelle attestation de déplacement et de votre carte d'identité. N'hésitez pas à emporter aussi votre livret de famille, pour prouver votre bonne foi en cas de contrôle, voire même une attestation sur l'honneur, comme l'a proposé Jean Castex pour les retours de vacances.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess