Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2017 de handball

Tout ce qu'il faut savoir sur le mondial de handball à Albertville

mardi 10 janvier 2017 à 17:50 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

La grande fête du handball débute ce mercredi. Seize ans après, la France organise à nouveau un mondial. Les Bleus, quintuples champions du monde, rêvent d'un nouveau sacre à domicile, comme en 2001. En Savoie, il faudra patienter encore un peu avant que la fête ne démarre à Albertville.

Le mondial de handball, qui débute ce mercredi en France, passera par la halle olympique Albertville les 21, 22 et 24 janvier prochains
Le mondial de handball, qui débute ce mercredi en France, passera par la halle olympique Albertville les 21, 22 et 24 janvier prochains © Maxppp - Maxppp

Seize ans après, le mondial de handball, la compétition la plus prisée, hors Jeux Olympiques, débarque de nouveau en France. Les meilleures nations de la planète ont rendez-vous à Paris, Nantes, Metz, Rouen, Lille, Montpellier ...et Albertville, qui accueillera trois rencontres des phases finales à partir du 21 janvier à la halle olympique. Premier acte ce mercredi soir, la France quintuple championne du monde affronte le Brésil en match d'ouverture à 20h45.

Le calendrier complet des mondiaux de handball en France  - Visactu
Le calendrier complet des mondiaux de handball en France © Visactu

A la baguette des Experts, pas de Claude Onesta cette année. L'emblématique sélectionneur des Bleus a choisi de prendre du recul. C'est le Chambérien Guillaume Gille, désormais co-entraîneur aux cotés de Didier Dinart, qui va tenter d'aller chercher une sixième couronne mondiale pour la France.

92% des places vendues à Albertville

Comme en 2001, l'année du deuxième sacre mondial des Bleus, la halle olympique d'Albertville et ses 6.500 places, en partie rénovée pour l'occasion, accueillera trois rencontres. Deux huitièmes de finale et un quart de finale sont programmés les 21, 22 et 24 janvier. Malheureusement, contrairement à 2001, l'équipe de France ne foulera pas le parquet savoyard, mais il y aura tout de même du beau monde. Si la logique sportive est respectée lors de la phase de poule, les Danois champions olympiques en titre devraient être de la partie. Fortes chances également de voir évoluer les croates. Les deux équipes ont en commun d'être particulièrement suivies par leurs supporters, habitués à se déplacer en nombre.

Preuve que la Savoie est une terre de handball, Albertville n'a eu aucun mal à réunir les 207 bénévoles nécessaires, et fait partie des sites ayant rencontré le plus de succès à la vente. 92% des places ont pour l'heure trouvé preneurs. Le site savoyard est également le seul avec Nantes à proposer un "village des mondiaux". Situé derrière la halle olympique, cet espace couvert proposera des animations toute la journée. Les détenteurs de billets pour les matchs pourront en outre suivre sur écran géant les rencontres de l'équipe de France, le samedi 21 et le mardi 24 janvier.

1er février 2001, Jackson Richardson fait chavirer la halle olympique

Flashback. Lors des mondiaux de 2001 déjà, la halle olympique avait accueilli trois rencontres de phase finale. Une d'entre elles est restée dans la légende. Le 1er février réserve à l'équipe de France un quart de finale de folie face aux allemands. Ce jour là, dans une ambiance incroyable, un certain Jackson Richardson arrache les prolongations à 10 secondes de la fin d'un but venu d'ailleurs, dont le réunionnais aux 417 sélections a le secret. La France finira par s'imposer, avant de devenir championne du monde quelques jours plus tard à Bercy.

VIDÉO - Revivez le but décisif de Jackson Richardson en 2001 face à l'Allemagne

"Ce mondial va forcément nous apporter des licenciés". Alain Ripert, le président de la ligue Dauphiné-Savoie de handball

Le mondial 2017 n'a pas encore commencé, mais dans ligues, on se frotte déjà les mains. L'édition 2001 avait en effet largement contribué à développer la discipline en France, et mis sur orbite une générations dorée. "Ce mondial va apporter plusieurs choses" assure Alain Ripert, le président de la ligue Dauphiné-Savoie de handball : "D'abord une arrivée de nouveaux licenciés, déjà en hausse de 6% avant le mondial. Deuxièmement, la médiatisation du handball grâce à l'équipe de France et son palmarès phénoménal va permettre de développer des partenariats institutionnels et privés. Enfin, il devrait générer la création de nouveaux clubs dans la future grande ligue Auvergne Rhône-Alpes qui en compte déjà 233".

ECOUTEZ Alain Ripert, le président de la ligue Dauphiné-Savoie de handball

Aucun Chambérien dans l'effectif de Gille et Dinart

En 2001, les chambériens Daniel Narcisse, Bertrand et Guillaume Gille étaient de jeunes pousses. On sait ce qu'ils ont devenus. Depuis, sauf très rares exceptions, le club de Chambéry a toujours fourni à l'équipe de France des joueurs emblématiques . Pour ce mondial, aucun joueur de l'effectif actuel du CSMBH n'a été sélectionné par les co-entraîneurs Guillaume Gille et Didier Dinart. Deux internationaux ont toutefois rejoint leurs sélections respectives. L'ailier gauche Rémi feutrier évoluera avec le Japon, et le demi-centre brésilien Joao Da Silva sera de la partie dès ce soir face à l'Équipe de France.