Société

"Tout ce qui est humain est nôtre", portrait d'un bénévole du Secours Populaire à Dijon

Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne lundi 12 décembre 2016 à 5:50

Tout ce qui est humain est nôtre, le slogan du Secours Populaire Français
Tout ce qui est humain est nôtre, le slogan du Secours Populaire Français © Radio France - Stéphanie Perenon

Le Conseil départemental de la Côte-d'Or organisait récemment les premières Assises du Bénévolat. Ils sont quelques 108.000 dans le département à aider les autres au sein d'une des 18.000 associations. Portrait de Daniel Codazzi, bénévole très actif au Secours Populaire Français en Côte-d'Or.

Le monde associatif, Daniel Codazzi connait bien. A 72 ans, il est aujourd'hui l'une des figures du Secours Populaire Français en Côte-d'Or. Il s'est engagé quelques années après sa retraite, en 2003. Mais son engagement auprès de l'association ne date pas d'hier, son premier don il l'a fait à la fin de la guerre du Vietnam, "le secours populaire avait lancé un appel aux dons pour construire et moderniser un hôpital d'enfants. Depuis je suis donateur par prélèvement automatique."

Des semaines très chargées

Daniel Codazzi, très engagé aux côtés du Secours Populaire en Côte-d'Or - Radio France
Daniel Codazzi, très engagé aux côtés du Secours Populaire en Côte-d'Or © Radio France - Stéphanie Perenon

Une semaine type, c'est "entre 20 et 40 heures" explique le septuagénaire, qui ne compte pas ses heures. "Je passe deux après-midi au bureau pour la gestion des commandes, mais il y a aussi la réception des marchandises au dépôt, et cette semaine par exemple j'ai du aller avec un collègue de l'association à Grenoble, pour récupérer 313 cartons de bûches pour les distributions de Noël."

Heureusement cet amateur de photos, peut concilier cette passion avec son engagement associatif, car c'est lui qui est chargé d'immortaliser les événements organisés par le SPF, comme récemment la journée festive des Pères Noël verts. Un engagement qui lui prend beaucoup de temps, parfois au détriment de sa famille, "il est arrivé que j'annule un déplacement parce que j'avais quelque chose de prévu au secours populaire."

Mais ça arrive moins, il essaie d'équilibrer les choses et a un peu levé le pied sur les distributions par exemple. Et puis sa famille est très fière de son engagement, Daniel Codazzi espère d’ailleurs que ses petits-enfants "prendront modèle sur moi au moins pour ça."

Ça correspond à ma nature d'aider les gens - Daniel Codazzi, bénévole

Cet engagement, c'est un peu une seconde nature chez celui qui explique "venir d'une famille de travailleurs pauvres, qui n'a jamais manqué de rien sans connaitre le luxe, et qui n'a jamais supporté l'injustice." Alors il a fait sien, le slogan du SPF, "Tout ce qui est humain est nôtre". En tout cas tant qu'il sera en forme, il n'est pas prêt de s'arrêter.

Le portrait de Daniel Codazzi, bénévole très actif au Secours Populaire de Côte-d'Or